3e rencontre du Club E6 : des outils et des hommes

Publié dans l'édition Nord N. 8348 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Swisslife, partenaire du Club E6.

Swisslife, partenaire du Club E6.

 » Chaque rencontre est toujours sur le système de confidentialité. L’objectif de ces rendezvous est de permettre à nos membres d’être en relation avec des experts partenaires du club et ce, toujours en petit comité, pour une conférence sur une thématique spécifique, explique Stéphane Garez, président du Club E6. Le concept est, afin de répondre aux interrogations des chefs d’entreprise, de laisser les partenaires choisir eux-mêmes les thématiques.”Loin des débats traditionnels, ces conférences, privilégiées en petit comité de trois à huit personnes, représentent un réel moment d’échange entre les membres du Club E6 et les spécialistes. La plus grande force de ces rencontres, inscrites dans le renouveau de cette structure, est qu’à chaque rencontre, chacun se retrouve autour de thèmes de la vie des chefs d’entreprise. Ainsi, cela permet d’améliorer la connaissance des métiers des partenaires et d’optimiser la communication entre les membres et les partenaires du Club E6.

Non commercial. Fidèle aux rendezvous, Eric Mouveaux, membre du club depuis plusieurs années, témoigne des bienfaits de ces rencontres : “A la dernière rencontre, j’ai participé à l’atelier sur le holding. C’était une idée qui me travaillait et depuis la rencontre, je l’ai créé. Cette fois-ci, j’ai participé au débat sur le financement, explique t-il. Un chef d’entreprise a toujours un besoin de financement, que ce soit entre l’achat de matériel, la croissance de son entreprise, le fonds de roulement… Ces rencontres permettent d’avoir un conseil non commercial.”

 Et c’est justement cela qu’apprécie ces dirigeants : l’aspect non commercial. De ce fait, ils se confient bien plus facilement, librement.

Pour d’autres, la préoccupation sera la formation où la mise en place et le suivi peuvent être un peu plus compliqués. Le temps de l’échange, le partenaire permet aux chefs d’entreprise de comprendre “le pourquoi des choses qui fonctionnent ou non”.

Pour Benjamin Verley, jeune membre, le Club E6 “c’est la machine à café des chefs d’entreprise” où on se retrouve en toute simplicité pour échanger. Pour son premier atelier, c’est la question de l’environnement qui le sensibilisait. “En tant que menuisier, confie-t-il, la gestion des déchets est une préoccupation de tous les instants. J’ai créé mon entreprise il y a deux ans et je me suis aperçu que j’avais besoin d’échanger avec des chefs d’entreprise qui rencontrent les mêmes problématiques.”

En somme, ces rencontres organisées par le club se veulent être des outils d’épanouissement pour des hommes chefs d’entreprise.