ROUVIGNIES

Chronopost déménage et double sa capacité d’exploitation

Publié dans l'édition Nord N. 8352 par

Christian Emery, PDG de Chronopost, a posé la première pierre de la future agence située à Rouvignies, à 5 km seulement du centre-ville de Valenciennes, en présence de Jacques Schneider, vice-président de Valenciennes Métropole, et de Michel Kaczmarek, maire de Rouvignies. Ce site permettra de doubler la capacité actuelle d’exploitation de Chronopost sur le secteur et de couvrir un tiers du département du Nord.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

De gauche à droite, Anthony Lespagnol, dirigeant de la société Valinvest et ICI, Michel Kaczmarek, maire de Rouvignies, Christian Emery, PDG Chronopost, Jacques Schneider, vice-président de Valenciennes Métropole.

De gauche à droite, Anthony Lespagnol, dirigeant de la société Valinvest et ICI, Michel Kaczmarek, maire de Rouvignies, Christian Emery, PDG Chronopost, Jacques Schneider, vice-président de Valenciennes Métropole.

Installé à Anzin depuis 2005, le déménagement de Chronopost a été rendu nécessaire du fait de l’accroissement constant de son activité dans ce secteur, qui s’est traduit, en 2010, par une progression de 15% du nombre de colis traités. L’emménagement dans les nouveaux locaux est prévu le 24 septembre 2011 pour une mise en exploitation souhaitée le 26 du mois.

La proximité de l’autoroute A2 et du centre-ville de Valenciennes permettront une plus grande facilité d’accès à la nouvelle agence Chronopost, améliorant ainsi la réception des colis depuis Paris pour une livraison plus rapide sur zone. Cela contribuera fortement à l’amélioration de la qualité de service en débutant les tournées plus tôt et donc en respectant parfaitement les engagements de livraison à heures précises (avant 8h, 9h, etc.). Complémentaire aux deux autres agences du secteur situées à Lille et à Brebières, en périphérie d’Arras, le site de Rouvignies (sur la zone d’activité de l’Aérodrome-Ouest, route d’Hérin) va élargir la zone actuelle de collecte et de distribution au Pays du Cambrésis, couvrant ainsi environ un tiers du département du Nord. Jusqu’à présent, l’agence d’Anzin desservait uniquement le bassin valenciennois et ses alentours (Maubeuge et Avesnes-sur- Helpe).

Ainsi, Chronopost prévoit une augmentation significative du nombre de colis traités, qui passerait de 3 500 en moyenne par jour à 4 600 colis/jour en 2011. Outre l’élargissement de la zone de collecte et de distribution, cette progression devrait également être tirée par les secteurs d’activité suivants : la santé, la VPC (e-commerce et textile), l’industrie (notamment automotive et imprimerie). De plus, le site actuel qui emploie sept permanents, accueillera sur le site de Rouvignies un nouveau collaborateur d’ici la fin de l’année.

Un futur bâtiment vaste et moderne. Bâti par le maître d’oeuvre ICI, également propriétaire du lieu et à qui Chronopost louera ses futurs locaux, la nouvelle agence prendra place sur un terrain de plus de 14 000 m2 sur lequel viendra s’ériger un bâtiment de 1 979 m2 épartis comme suit : 454 m2 de bureaux et 1 525 m2 de zone d’exploitation. Cette dernière sera constituée de 7 quais de déchargement poids lourds, contre un seul actuellement à Anzin, ainsi que de 47 quais de déchargement destinés aux véhicules légers. Le plan prévoit par ailleurs un agrandissement possible de 774 m2, soit une capacité d’extension à 100 quais pour les véhicules légers, permettant d’absorber un éventuel accroissement de l’activité. Cette extension permettrait de tripler la capacité de traitement de l’agence Chronopost dans le secteur.

Plus moderne, la nouvelle agence disposera aussi d’une mécanisation de l’outil industriel avec l’installation de trois mâts télescopiques destinés au chargement et au déchargement des colis. Pour parvenir à ce résultat, Chronopost a investi 1,5 M€ pour l’achat du terrain, la construction et l’équipement du futur site.