La communauté “Grands Travaux” audomaroise est née

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8349 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

De gauche à droite : Dominique Rembotte, Pierre de Bousquet de Florian, Xavier Ibled et Daniel Pecqueur.

De gauche à droite : Dominique Rembotte, Pierre de Bousquet de Florian, Xavier Ibled et Daniel Pecqueur.

Les quatre signataires. Pierre Bousquet de Florian, le préfet du Pas-de-Calais, constate qu’il vient souvent dans l’Audomarois dont le dynamisme est de bon augure pour des lendemains qui chanteront. Secouée par la crise de l’activité verrière et la perte de plusieurs milliers d’emplois, la région, autour de la CCI, de Saint-Omer développement et des intercommunalités, a mis en place toute une panoplie d’outils pour compenser, autant que faire se pouvait, le repli d’Arc international. Le dernier en date est la communauté “Grands Travaux” audomaroise. L’objet est de saisir l’opportunité des chantiers d’importance qui s’annoncent pour tenter de gonfler les carnets de commandes des entreprises du Pays de Saint- Omer et, ainsi, de doper l’emploi. Pour officialiser cette naissance et porter le nouveau-né sur les fonts baptismaux, ils étaient quatre parrains. En plus du préfet, Dominique Rembotte, pour la Région Nord-Pas-de-Calais, et Xavier Ibled et Daniel Pecqueur, pour la CCI Grand-Lille et Saint- Omer développement, ont paraphé la charte. Principe et fonctionnement. Jean Bétrémieux, cheville ouvrière du montage, en a parfaitement expliqué la logique et la cohérence. Dans peu de temps, l’Audomarois sera le théâtre d’une intense activité : construction de la centrale Poweo et enterrement de la ligne HT Poweo, doublement du gazoduc en provenance de Dunkerque, revitalisation du centre-ville d’Arques, complexe nautique et culturel à Longuenesse, Maison du marais à Saint- Martin-au-Laërt… Ce sont au total plus de 100 M € de travaux qui s’annoncent. Il faut tout faire pour que les sociétés locales aient leur part du gâteau. Elles sont une quarantaine à avoir répondu à la sollicitation du directeur CCI et SOD. Celui-ci et ses collaborateurs les informeront et les sensibiliseront sur les dossiers nouveaux, identifieront leurs compétences pour les conseiller et les accompagneront dans leur développement. Cette communauté “Grands Travaux” sera l’interface entre les donneurs d’ordre et les entreprises qui pourront répondre en groupe aux appels d’offres.