PRÉSIDENCE DE LA SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE DU NORD DE LA FRANCE

Les patrons “footeux” de Mazinghem

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8353 par

RN 43, quelques kilomètres après Aire-sur-la- Lys en direction de Béthune, au bas d’une côte, un rond-point bordé de deux bâtiments relais. Plusieurs enseignes recouvrent leurs façades, celles des premières entreprises de la zone d’activité voulue et réalisée par la communauté de communes Artois Flandres (CCAF).

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Une intercommunalité en souffrance. La restructuration d’ArcelorMittal d’Isbergues et d’Arc international a provoqué et continue de provoquer un vrai séisme industriel et économique. Les édiles, autour du président Napiéraj, ont échafaudé un plan en plusieurs phases pour essayer de revitaliser la région : des investissements lourds pour soutenir l’activité (quai pluvial par exemple), une aide affirmée aux entreprises artisanales (pépinières, bâtiments relais…) et des actions pour soutenir le commerce local avec les chambres consulaires et les dotations Fisac.

 De plus, en juillet 2008, la CCAF a été déclarée éligible par l’Etat au programme “Leader” (Liaison entre acteurs développement et économie rurale). En parallèle de ces mesures qui concernent les créateurs d’emploi, les élus communautaires mènent une action citoyenne auprès de la population en promouvant les énergies renouvelables, en attribuant des écoprimes, en résumé en visant la sobriété énergétique.  

Les quatre mousquetaires. Plusieurs zones ont été aménagées pour accueillir les sociétés candidates : Isbergues, Guarbecques… et Mazinghem. Le parc d’activité de Mazinghem a l’originalité de regrouper le noyau dur du staff du club omnisports d’Airesur- la-Lys (football). Didier Lermytte, entrepreneur en peinture et en est le président depuis 17 ans. Son atelier jouxte celui de la SARL Nestier (chauffage) dont le directeur, Christian Becquart, est le responsable de la section jeunes de l’Osa (OS Aire). Le magasin Laurent Delmare médical est dirigé par le trésorier du club. A cent mètres de là, le second bâtiment abrite les deux sociétés du vice-président, Jacques Combe. Les deux autres coprésidents du club d’Aire sont Olivier Inglard, patron de la société éponyme très connue, et Fabrice Noël, installé sur la zone de Mussent à Ecques.  Les quatre mousquetaires de Mazinghem et leurs deux complices, Inglard et Noël, ont vécu cette saison une aventure exaltante, la lutte pour une deuxième place qualificative pour l’accession en Cfa2. Le coude à coude avec la réserve boulonnaise a été passionnant et stressant. Et si la montée n’est pas pour cette saison, tous remettront leur ouvrage sur le métier sans amertume ni aigreur.