VIANDE BIO ET RESTAURATION COLLECTIVE

Enviro Conseil prêt à se remettre en question

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8361 par

Entreprise créée en 2001 par Nathalie Bonnet,
Enviro conseil est une société spécialisée
dans l’audit, le conseil et la formation dans
les domaines de l’environnement, la santé, la
sécurité et la qualité. Enviro conseil oeuvre dans
les métiers de la conception, l’aménagement
durable et de l’éco-conception. Ses clients sont
essentiellement des PME et des industriels
tous secteurs confondus, sauf le nucléaire.
Alors que l’entreprise souhaite se diriger vers
l’administration et le secteur tertiaire, elle s’est
fixée comme objectif d’oeuvrer également dans
le domaine de l’industrie agroalimentaire.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

La Gazette : Pourquoi avezvous décidé de participer à ce challenge ?

Nathalie Bonnet : Nous sommes arrivés après cinq années de développement à une période charnière dans la vie de l’entreprise et nous devons faire le point sur les activités que nous devons continuer et celles qu’il est nécessaire d’arrêter, par rapport aux attentes de nos prospects. Nous souhaitons également vérifier la lisibilité de nos différentes activités, nous nous posons d’ailleurs la question d’un changement de nom, tout comme sur l’opportunité de changer les métiers de l’entreprise ou de les conserver tels qu’ils sont actuellement.

Pensez-vous être une entreprise performante ?

Je dirai que nous sommes une entreprise performante parce que nous avons une stratégie de développement bien définie qui nous permet d’avoir une bonne lecture de la part de nos clients. Nous sommes également à l’écoute de nos clients, des marchés et sommes force de proposition pour créer des besoins. A titre d’exemple, nous avons déployé depuis quelques mois déjà une opération baptisée “Les petits déjeuner durables”, avec comme idée de susciter l’intérêt de nos clients et en parallèle décrocher de nouvelles missions.

Qu’attendez-vous de cette participation ?

Nous souhaitons connaître la satisfaction de nos clients, nous voulions d’ailleurs avant que l’on nous propose de participer à cette opération faire une enquête par nos propres moyens. C’est également une manière pour nous de tester l’opération, avant d’éventuellement la proposer à nos clients dans le cadre de nos missions d’accompagnement.