VALENCIENNOIS

Miser sur l’atout vert

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8355 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Depuis sa création, le Pays du Ternois, qui rayonne sur cinq communautés de communes (Frévent, Auxi-le-Château, Saint-Pol-sur-Ternoise, Heuchin, Pernes-en-Artois), n’a pas chômé en matière de valorisation du territoire. Son objectif est de renforcer l’attractivité de ce secteur, marqué par la ruralité et, pour ce faire, toute une série de mesures a été déclinée. Tout d’abord, le Pays du Ternois a lancé depuis plusieurs années le Flip (Fonds pour les initiatives locales du Pays). Ce dernier consiste à encourager financièrement les associations organisant un événement de nature à valoriser ce secteur géographique, à créer une dynamique et à renforcer son aura au-delà de ses frontières. En mai dernier, le président Claude Bachelet recevait les porteurs de projet de la promotion 2011 et il a précisé lors de cette rencontre : “Des projets collectifs émergent. Le Flip a été instauré pour vous accompagner, en offrant souplesse et réactivité. Cette année, quatre comités d’attribution se réuniront. Les prochains se dérouleront en juillet, septembre et novembre. Se réunir permet de partager et ces échanges peuvent, pourquoi pas, aboutir sur de nouvelles initiatives.”

Créer une dynamique positive. Des associations porteuses d’événements sportifs (Trail du Ternois…) et culturels (festival rock, Transes de Marie Groëtte, cavalcades) ont ainsi été soutenues. Ces divers rendez-vous drainent un large public qui dépasse largement le cadre du Ternois. Mieux : en plus d’une affluence régionale, ils attirent des personnes issues de partout en France mais aussi de Belgique. Les organisateurs sont devenus de véritables ambassadeurs du territoire qui oeuvrent pour l’essor touristique du Ternois. “Ces différentes manifestations servent à mettre en avant nos atouts tel le cadre de vie qui constitue un poumon vert. Nos intérêts convergent et nous luttons pour la même cause. Bénévoles, professionnels, porteurs d’initiatives, élus, nous tirons tous dans le même sens. L’avenir de notre territoire, coincé entre l’Artois et la zone d’attraction du littoral, passe par l’avènement du tourisme ; nous multiplions les actions allant dans ce sens. Nous réalisons régulièrement des visites à thème afin que nous restions tous mobilisés et que chacun sache ce qui se fait chez nous”, souligne Claude Bachelet.

Une filière prometteuse. Outre le Flip, le Pays s’est attaché aussi à fédérer tous les acteurs de la filière touristique. Gîtes ruraux, restaurateurs, hôtels, activités de loisirs, etc. ont ainsi été recensés dans un même guide diffusé par l’office de tourisme. Les carences dans ce domaine ont aussi été détectées et l’objectif est d’appliquer une veille et de favoriser l’émergence de projets en lien avec les métiers du tourisme et des loisirs. “A titre d’illustration, l’article pêche représente une chance. La réciprocité qu’elle propose sur les parcours va amener sur nos communes de nouveaux publics qui vont découvrir nos cours, nos paysages… Il ne faut négliger aucune piste”, explique Claude Bachelet. Les responsables du Pays du Ternois travaillent également en collaboration étroite avec leurs homologues des Sept Vallées. “Nous réfléchissons à diverses problématiques communes. Au niveau touristique, nous souhaitons, par exemple, voir émerger un circuit de la mémoire, qui sera destiné aux cyclistes comme aux automobilistes, axé sur la Seconde Guerre mondiale. Nous disposons de sites remarquables qui méritent d’être mis en avant, comme la base de lancement de V1 de Fiefs, des bâtiments de stockage de ces fusées sur Croisette, des vestiges aussi sur Prédefin…”

 Autre sujet commun, les parcs et les jardins, c’est-à-dire le patrimoine naturel, végétal et horticole des deux territoires. “Là aussi, il existe un réel potentiel. Cette thématique se veut vaste et par son biais, on évoque de nombreux sujets, tels que la biodiversité. Nous avons, avec nos voisins, conçu une plaquette touristique sur les jardins. Tous les lieux remarquables et incontournables y sont référencés.”