Créer ou ne pas créer, telle est la question

Abdel Laïd, 47 ans, employé de restauration.

Publié dans l'édition Nord N. 8372 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Créer une entreprise, c’est peut-être, avant toute chose, le fait de ne plus avoir de patron qui vous dit quoi faire. Vous êtes votre propre patron et vous travaillez pour vous-même. La restauration rapide est un secteur qui marche bien et si je devais créer une entreprise ce serait dans ce domaine. Mais il faut avoir de l’argent pour le financement et, avec la crise, je ne crois pas que les banques prêtent facilement les fonds nécessaires si vous n’avez pas de garantie. Je pense qu’il faut aussi avoir un minimum de diplômes pour convaincre les financeurs de vous suivre dans votre projet.