Elle a inauguré sa 40e Maison des entrepreneurs à La Madeleine

BNP Paribas “en posture d’offreoffensive sur le crédit”

Publié dans l'édition Nord N. 8384 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Si vous avez de bons projets, venez nous voir. Nous n’avons pas de sujet de solidité et de financement. Nous sommes tout à fait déterminé à maintenir notre offre de crédit.” François Villeroy de Galhau, membre du comité exécutif et directeur des réseaux France de BNP Paribas, a martelé sa “posture d’offre offensive sur le développement du crédit en France” au moment où les chefs d’entreprise notamment s’interrogent quant aux conséquences de la crise des dettes d’Etat sur leurs possibilités de satisfaire leurs besoins de f inancement. Un message pour le moins opportun le jour de l’inauguration de la 40e Maison des entrepreneurs installée au 187, avenue de la République à La Madeleine. Et de rappeler que les derniers chiffres de la Banque de France ne fait pas état d’un resserrement global, bien au contraire, avec des encours de crédit en hausse de 4,5% à fin août sur la même période de 2010, et de 4,8% à f in juillet sur les TPE et PME indépendantes.

Production en hausse. “Les chefs d’entreprise ne doivent pas être freinés par la crainte de ne pouvoir trouver un financement. Nous sommes en posture d’offre. Nous avons même lancé une grande campagne – ‘Parlons projets. Parlons crédit’ – en direction des TPE et des PME pour bien marquer la posture de la banque. Nous avons pris l’engagement supplémentaire de répondre sous cinq jours à toute demande de crédit professionnel de moins de 25 000€ sous réserve de présentation d’un dossier complet.” Depuis le début de l’année, BNP Paribas a financé plus de 3,5 milliards d’euros à la réalisation de nouveaux crédits de moyen ou long terme accordés aux microentreprises et PME indépendantes en France, augmentant de plus de 6% ses encours de crédit dédiés à l’économie française au cours de 12 derniers mois. Ce sont 54 000 dossiers de crédit TPE et PME qui sont été réalisés, soit 2 000 dossiers de plus que l’an passé.

Au niveau régional (Nord- Pas-de-Calais), l’encours de crédits toutes clientèles a progressé de 6,5% au premier semestre 2011 par rapport à la même période de 2011 et celui des entreprises de 7,1%, avec une production de nouveaux crédits toutes clientèles de 1Md€, en hausse de 13,6% à f in juillet, dont 40% sont allés aux entreprises (+11%).

“Le Nord-Pas-de-Calais a réussi sa reconversion. L’accompagner dans sa reconversion est notre mission”, a expliqué François Villeroy de Galhau, mettant en exergue le dynamisme entrepreneurial de la région et voyant dans l’ouverture de cette 40e Maison des entrepreneurs un seuil symbolique franchi par BNP Paribas. Les Maisons des entrepreneurs sont une spécif icité BNP Paribas née, début 2010, de l’idée de répondre aux besoins tant professionnels en matière de financement que personnels et patrimoniaux sur la gestion d’un patrimoine, qui est souvent son entreprise, d’une clientèle-cible de 2 à quelque 150 M€, et même moins pour les jeunes pousses d’EuraTechnologies par exemple. Pour le coup, BNP propose depuis le 1er septembre, dans ce qui fut l’ancienne concession automobile (Panhard & Levassor, Citroën, Saab) avant d’accueillir une agence UCB (f iliale du groupe dont la banque a repris le bail), une équipe de 15 collaborateurs – composée notamment de 8 conseillers chargés d’affaires entreprises et entrepreneurs et de 2 conseillers banque privée –, venue de trois sites différents dont la toute proche BNP Paribas banque privée, installée au 248 avenue de la République.

Apporter une réponse cohérente. Placée sous la responsabilité d’Hervé Cavrois, ancien du groupe Fortis et spécialiste du marché de l’entreprise, cette Maison des entrepreneurs, qui a pour vocation “d’apporter une réponse cohérente car construite sur la globalité du sujet”, s’adresse aux 1 500 clients entrepreneurs et PME que la banque compte sur Lille Métropole et aux quelque 2 500 prospects qu’elle a pu recenser. Cette maison lilloise est la troisième à ouvrir dans la région, après celles de Valenciennes et Arras, et avant celle de Boulogne-sur-Mer pour la f in de l’année, a indiqué Nicolas Draux, directeur régional de la banque, “heureux du déploiement de ce projet au moment où l’on parle engagement des banques françaises. C’est un signe fort de notre volonté d’accompagner les entrepreneurs dans leurs projets d’investissement ou patrimoniaux”. Un déploiement prometteur d’un doublement, voire d’un triplement, en termes de conquête de nouveaux clients… BNP Paribas a prévu d’en avoir ouvert une soixantaine au total dans les principales villes françaises d’ici début 2012.