Bois & Home à Bertry, dans le Cambrésis

Un projet mûrement réfléchi

Publié dans l'édition Nord N. 8382 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Antoine Corrieri, 28 ans, du Valenciennois, et Fabien Deschand, 30 ans, de la métropole lilloise, ont fait leurs études d’ingénieurs généralistes, par apprentissage, à l’Ensiame1. Après des parcours distincts (dans l’automobile, le ferroviaire, l’assurance…), ils se sont associés afin de créer, en octobre 2010, la société Bois & Home et de se lancer dans la construction en bois de maisons individuelles. Un “rêve de gosses” et “une passion pour le bois, ses qualités thermiques, et l’environnement”, disent-ils, mais surtout un projet bien préparé. “Avant, précise Antoine Corrieri, on a rencontré des architectes et bureaux d’études, de futurs concurrents et visité des chantiers. Nous avons aussi complété notre formation avec un CAP de constructeur bois, dans l’Audomarois, et un master d’architecture bois, axé sur la performance énergétique, à l’Ecole nationale supérieure des techniques et industries du bois à Epinal, la plus connue…”

Une affaire de spécialistes. Dès 2008, les deux associés ont manifestement entrepris de mettre de leur côté toutes les chances de réussite. Jusque dans leurs recherches de locaux adaptés à leur activité, permettant de juxtaposer la partie conception, avec leurs clients, et la partie préfabrication avant assemblage sur chantier.

Antoine Corrieri confie qu’ils sont tous les deux conscients d’avoir mis les pieds dans un univers concurrentiel où beaucoup jouent sur l’effet de mode dont jouit le bois. Ce qui explique le soin apporté à leur préparation : “Beaucoup d’erreurs sont commises par des professionnels non spécialistes. Il faut savoir utiliser les bonnes essences aux bons endroits ; penser aux traitements, surtout pour les bois extérieurs ; tenir compte de l’environnement, du climat local, de l’orientation ; veiller aussi à la bonne étanchéité de l’ensemble, on a vu des assemblages ratés dans ce domaine.”

Pour eux, le bois, c’est une affaire de spécialistes, tant dans la conception que dans la construction proprement dite.

Des soutiens. Antoine Corrieri et Fabien Deschand se sont également fait aider. Grâce notamment à l’association Cambrésis développement économique (CDE), ils ont pu s’installer dans le nouveau bâtiment relais de Bertry (non loin de Caudry). “On recherchait quelque chose de pas trop grand, pas trop petit, avec un atelier. Ici, on dispose d’un bail précaire de deux ans, poursuit Antoine Corrieri. C’était neuf, disponible, abordable, et on était les premiers à occuper ces locaux.” D’autres soutiens sont venus : CCI, intercommunalités… Ils ont été aussi lauréats du réseau Hainaut entreprendre, ce qui leur a permis de bénéficier d’un suivi de trois ans et d’un prêt à taux zéro.

Trois projets. Aujourd’hui, leur intention est de mener des projets en bois de A à Z : charpente, plancher, mur, isolation, bardage, étanchéité et même fondations. “Pour l’instant, on ne travaille qu’avec des particuliers, mais on ne fait que démarrer”, précise-til. Début septembre, ils avaient presque terminé une maison à Avesnes-le-Sec, dans le bourg, un plain-pied qui a eu l’agrément de l’Architecte des bâtiments de France. Un projet allait démarrer à Maing, dans le Valenciennois, avec un étage cette fois ; et un troisième, encore sur deux niveaux, était en préparation à Briastre (près de Solesmes). “On recherche à la fois l’esthétique contemporaine, l’habitat sain, intégré dans son environnement local, bien orienté, et l’efficacité énergétique”, commente Antoine Corrieri.

Les deux cogérants ont des idées pour la suite. Un de leurs projets serait d’aller sur des marchés d’entreprises, de collectivités, de logeurs sociaux. Ils pourraient embaucher, très vite, afin de constituer deux équipes de trois personnes pour 2012 et 2013. Ils recherchent des personnes capables, comme eux, de passer aisément du bureau à l’atelier.