Arras et Lille distinguéespar le magazine L’Entreprise

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8391 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Lille en tête de classement. Pour la deuxième année consécutive, Lille se situe en tête du classement des sept agglomérations de plus de 500 000 habitants devant Lyon, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Marseille et Nice. Le magazine met l’accent sur “les pôles d’excellence reconnus” et “les créateurs d’entreprises innovantes qui ont réussi à faire de Lille une ville qui sait innover”. Les quatre pôles d’excellence (EuraTechnologies pour le numérique, Eurasanté pour la biologie et la santé, le parc scientifique de la Haute- Borne pour la recherche et l’innovation, et la zone de l’Union Roubaix-Tourcoing-Wattrelos pour le textile et l’image), ses dix laboratoires et ses 176 brevets ne laissent pas indifférents, même si le nombre de brevets n’est pas à la hauteur des infrastructures développées. A noter que dans le domaine de la formation, l’agglomération lilloise comprend 90,2 étudiants pour 1 000 habitants (Lyon 103,8, Toulouse 135,8 et Bordeaux 110,1) et propose 893 formations.

Arras se distingue à nouveau. Derrière Compiègne (Picardie), puis Belfort (Franche-Comté), l’agglomération arrageoise se positionne en troisième position dans la catégorie des villes de 70 000 à 100 000 habitants. Arras se distingue nettement dans l’agroalimentaire dont le pôle d’excellence régionale est porté par la communauté urbaine d’Arras et la communauté d’agglomération du Cambrésis. Le magazine indique “un investissement d’une trentaine de millions d’euros dans les trois ans” et rappelle la présence “de grandes entreprises comme Häagen-Dazs, Ingredia et Vandemoortele”. A noter pour Arras, un chiffre d’affaires moyen de loin le plus important des 47 villes du classement, soit 5 888 Mds€ (2 284 Mds€ pour Compiègne, et 4 636 Mds€ pour Belfort). Adossés à d’importantes sociétés de prestataires en services logistiques, proches des noeuds autoroutiers A1 et A26, les parcs d’activités moyens et/ou de plus de 100 ha (Artoipôle, Actiparc, Boréal à Beaurains, etc.) sont indéniablement un facteur clé de succès dans la réussite économique locale. L’excellente collaboration entre tous les acteurs politiques et économiques du territoire renforcent également cette attractivité qui ne se dément pas.

Les autres villes de la Région. Calais se positionne également 37e sur les 47 villes de 70 000 à 100 000 habitants. Le classement des agglomérations de 100 000 à 200 00 habitants fait apparaître Valenciennes (7e), Douai (12e), Boulogne-sur-Mer (13e), Denain (27e), Maubeuge (29e) et Hénin- Beaumont (33e). La catégorie des agglomérations de 200 000 à 500 000 habitants compte 26 agglomérations, dont Dunkerque (22e), Béthune (23e) et Lens (26e). C’est une douzaine de villes de la région qui ont ainsi trouvé place dans le classement 2011 du magazine L’Entreprise dans son numéro d’octobre.