Une nouvelle salle de congrèsdans la région

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8409 par

Construit en 1997 par la CCI d’Arras à Saint-Laurent-Blangy,
Artois Expo a été imaginé dans un esprit architectural fonctionnel
et esthétique. Modulable et polyvalent, accessible aux personnes
à mobilité réduite, il s’adapte à tout type de manifestation,
de la plus conviviale à la plus spectaculaire – réunion
d’affaires, assemblée générale, séminaire, salon grand public ou
professionnel, congrès, exposition –, agrémentée de réceptions
de toute nature (cocktail, banquet, repas gastronomique). Ses
espaces d’accueil se répartissent en deux halls d’expositions –
“Rosati” de 1 500 m2 et “Atrébate” de 4 500 m2 – ainsi qu’en
cinq salles de réunions de 40 à 250 m². Un parking de 800 places
gratuites complète l’équipement.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Le contexte. La CCI Artois assure l’exploitation d’Artois Expo au travers d’une équipe dédiée de huit collaborateurs. Comme l’exprime Edouard Magnaval, président de la CCI Artois, “cet équipement, unique sur le territoire, participe pleinement au développement économique local, de par l’activité qu’il génère, mais aussi de façon plus indirecte par le public qu’il accueille et dont profitent les commerçants, en particulier les professionnels de l’hôtellerie-restauration”. Il accueille chaque année une soixantaine de manifestations. On pense naturellement aux nombreux salons régionaux (Terroirs et Saveurs, immobilier et écohabitat, mariage, etc.), la Foire Expo, le Forum pour l’emploi et les Rencontres de l’apprentissage et de l’alternance, et bien d’autres encore. Son chiffre d’affaires annuel moyen est de 1,2 M€.

Le tourisme d’affaires.Avec plus de 60% des nuitées hôtelières générées par le tourisme d’affaires”, comme l’a rappelé Edouard Magnaval, la filière est devenue particulièrement porteuse dans la région. Aussi, la CCI Artois a-t-elle décidé de doter Artois Expo de nouveaux équipements et matériels nécessaires au développement du segment des congrès, et plus largement du marché des événements de nature professionnelle. C’est sous le vocable tourisme d’affaires que l’on retrouve les conventions ou congrès, les colloques, les séminaires, etc.
Au-delà de la proximité de l’ouverture fin 2012 du Louvre-Lens, le projet d’aménagement a d’autant plus de sens aujourd’hui qu’il fait écho à la récente création par le Conseil régional du Bureau régional des congrès (BRC), porte d’entrée de la destination affaires Nord-Pasde- Calais. Quatre destinations – Arras, Dunkerque, Le Touquet et Lille – ont ainsi été identifiées. La mission du BRC est d’en assurer la promotion auprès d’un large public d’entreprises nationales, mais également internationales.

Le projet d’aménagement d’Artois Expo. L’aménagement d’Artois Expo ne concerne que le hall Rosati. Il s’agit de transformer les 1 500 m2 en salle de congrès équipée de gradins rétractables de 650 places assises avec un haut niveau de confort, avec la possibilité de 350 places à plat. L’équipement comprendra l’installation de rideaux motorisés séparateurs d’espaces avec une fonction acoustique, l’achat de praticables de scène modulables et démontables, l’installation d’un grill technique (son et lumière) et des équipements audio. Une zone sera également aménagée pour la préparation de repas. Il n’est pas envisagé “d’en faire une salle de concerts. Ce n’est pas Gayant Expo à Douai, et il n’y a pas de Main Square”, mais “on peut imaginer un spectacle s’intégrant dans un congrès ou un séminaire”. Rendez-vous est pris pour début 2013.