“Trouver une solution pour prendre en main son parcours professionnel”

Publié dans l'édition Nord N. 8420 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

La Gazette. Dans l’actuel contexte de chômage galopant, lorsqu’une municipalité organise un forum d’emploi avec stands gratuits pour les exposants, y a-t-il des exigences signifiées aux recruteurs ?

Didier Ellart. La conjoncture est difficile, en effet. Il y a quelques obligations de résultat. L’année dernière, une centaine de demandeurs d’emploi venus sur le forum ont trouvé un emploi ou un nouveau projet professionnel : travail en temps partagé, société de portage, formation, création ou reprise d’entreprise… Notre mot d’ordre c’est : “rester optimiste et garder sa confiance dans l’avenir”.

Qu’est-ce qui vous réjouirait le plus au lendemain de cette 4e édition ?
La fierté pour la ville serait que ce forum tienne ses promesses. On voudrait un salon pratique et que chacun puisse trouver une solution pour prendre en main son parcours professionnel.

Que coûte à la ville l’organisation d’un tel forum ?
De l’investissement personnel et des mois de préparation et d’animation de groupes. L’hippodrome, qui sert de cadre au forum, appartient à la ville. Les exposants ou partenaires ne payent rien mais investissent leur temps et leur énergie.