PORT DE BOULOGNE-SUR-MER

Amélie Cerise transforme une ancienne saurisserie en espace d’art contemporain

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8479 par

Rythmé par ses activités portuaires et de transformation des produits de la mer, le quartier maritime de Capécure à Boulogne est, depuis l’après-guerre, entièrement dédié au travail, souvent très matinal. Le pari d’Amélie Cerise et de son association : à table ! est d’y faire entrer l’art. La jeune femme a investi une ancienne saurisserie – un lieu resté intact depuis un demi-siècle – pour y accueillir des activités culturelles contemporaines.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

L’artiste peintre Agathe Verschaffel, accueillie en résidence dans la saurisserie de Capécure.

L’artiste peintre Agathe Verschaffel, accueillie en résidence dans la saurisserie de Capécure.

Du 3 au 28 septembre, l’association crée l’événement autour de l’exposition “Les Couleurs de Capécure”, en résonance à l’installation du Pompidou Mobile qui a planté son chapiteau à l’entrée du port. Accueillie en résidence à la saurisserie, Agathe Verschaffel a réalisé un guide de Capécure, de ses façades mais aussi de ses entreprises, illustré de nombreuses aquarelles. Ce livret permet aux visiteurs de mettre leurs pas dans ceux de l’artiste et de suivre son itinéraire à l’intérieur du quartier. Grâce aux thèmes de la couleur et de l’architecture, il illustre les différentes interventions menées sur le poisson, emblématique du lieu. Un sentier de découverte a été pensé afin d’expliquer de manière ludique, grâce à une signalétique au sol, les étapes sélectionnées qui s’inscrivent dans ce parcours pédestre des différentes transformations du poisson.

Un véritable laboratoire culturel. Au-delà de ces rendez-vous ponctuels, l’association : à table ! s’est donné pour mission de développer une offre innovante et attractive de culture pour l’agglomération boulonnaise. Sorte de laboratoire d’expérimentations culinaires et de recherche en arts plastiques, elle a réalisé également des modules de formation transversale avec les étudiants du master qualité des procédés agroalimentaires et halieutiques de l’université du Littoral Côte d’Opale. Après sept ans d’existence, elle est aujourd’hui face à de nouveaux enjeux et se trouve dans la nécessité de réunir les moyens (techniques, humains et financiers) de développer les missions qu’elle s’est fixées. Pour cela, elle doit envisager une nouvelle organisation, la mise en place d’une démarche de développement structurée, en s’appuyant sur un réseau de partenaires impliqués sur le territoire (entreprises, chambres consulaires, collectivités territoriales, acteurs publics locaux, universités et tissu éducatif…).

Le lieu, chargé de l’histoire industrielle du port de Boulogne, est aussi un laboratoire d’expérimentations culinaires. Amélie Cerise (à gauche) y a invité la designer culinaire Delphine Huguet.

Le lieu, chargé de l’histoire industrielle du port de Boulogne, est aussi un laboratoire d’expérimentations culinaires. Amélie Cerise (à gauche) y a invité la designer culinaire Delphine Huguet.

Un projet européen Fish & Chips. Petit à petit, en amenant le grand public sur le site de Capécure, à l’occasion des événements d’art contemporain et lors des visites patrimoniales, l’association a permis la découverte et la mise en valeur des métiers de la filière des produits de la mer. Par le prisme de l’accès à l’art, elle ambitionne de conserver intacts le patrimoine industriel, la mémoire ouvrière, grâce au bâtiment de la saurisserie qui les symbolise : une manière de respecter l’histoire de ce site et les anciens travailleurs de Capécure qui peuvent revenir sur les traces de leur passé, mais d’une autre façon, plus vivante. Pour étayer cette vision, l’association s’inscrit dans le projet européen intitulé “Fish & Chips, Agro Food & Fisheries Complex (AFFC)”. “En apportant une valeur ajoutée unique et singulière, explique Amélie Cerise, nous souhaitons promouvoir le développement économique et améliorer la compétitivité et les capacités d’innovation des entreprises du secteur agroalimentaire dans la zone des 2 Mers.”
33-35, rue Georges-Honoré à Boulognesur- Mer – www.la-saurisserie.com – association.atable@laposte.net. Tél. : 03 21 91 97 47.