Le Crédit agricole Nord de France, partenaire officiel du sa

De l’accompagnement à la création, à la sensibilisation à l’entrepreneuriat

Publié dans l'édition Nord N. 8480 par

En s’engageant pour la quatrième année consécutive comme partenaire officiel du salon Créer, le Crédit agricole Nord de France témoigne de sa volonté stratégique d’un positionnement fort sur la création d’entreprise. Entretien avec Jean-Luc Catherine, directeur général adjoint.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Jean-Luc Catherine, directeur général adjoint du Crédit agricole Nord de France.

Jean-Luc Catherine, directeur général adjoint du Crédit agricole Nord de France.

Jean-Luc Catherine. Comme banque de détail universelle, le Crédit agricole Nord de France cherche naturellement à développer sa présence sur le marché des professionnels et des entreprises. Le positionnement de la banque en matière de création est en phase avec l’environnement spécifique régional développé depuis 2003 à travers le PRCTE (Programme régional de création/ transmission d’entreprise). Convaincus qu’un porteur de projet accompagné, c’est un taux de pérennité à trois ans de 80%, nous nous sommes positionnés sans exclusivité en faveur de l’accompagnement des porteurs de projet. Cette volonté stratégique est clairement affichée dans notre plan d’entreprise avec l’objectif d’accompagner un créateur sur cinq sur la région. Elle passe par les nombreux partenariats noués avec la plupart des structures régionales d’accompagnement, les consulaires, plates-formes d’initiative, boutiques de gestion, réseau Entreprendre, ruches du Nord, pépinières du Pasde- Calais, Oséo, France active garantie, Siagi… Fin 2011, nous avons signé une convention avec la chambre de métiers et de l’artisanat de région, reprise certes de conventions déjà signées à l’échelon départemental, mais enrichie d’une offre dédiée sur les trois volets que sont le financement, les services-assurances et la formation.

La Gazette. Comment se traduit cette stratégie sur le terrain ?
Au niveau local, la banque déploie 27 centres d’affaires, 24 sur le marché des professionnels et 3 sur celui des entreprises. Ces centres sont les structures de la relation avec les porteurs de projet. Ils s’inscrivent dans ce qui fait l’identité du Crédit agricole : la proximité. Notre réseau de conseillers clientèle professionnels spécialisés est aujourd’hui en phase opérationnelle avec cette stratégie sur l’ensemble des territoires de la région. A la mobilisation de nos centres d’affaires, il faut ajouter un autre élément fort de l’engagement de la banque en faveur de la création qui est la capacité décisionnaire donnée en local. Une majorité des engagements financiers est prise à ce niveau pour les créations en artisanat et en commerce.
Pour le Crédit agricole Nord de France, le triptyque porteur de projet/structure d’accompagnement/ conseiller professionnel permet d’améliorer une création avec toutes les chances d’optimiser sa pérennité. Un chef d’entreprise seul est bien mal accompagné ! C’est clair pour le Crédit agricole Nord de France.

 

“Toute une réflexion est engagée pour développer cette culture entrepreneuriale.”

“Toute une réflexion est engagée pour développer cette culture entrepreneuriale.”

Reste à apporter des solutions aux besoins des porteurs de projet…
Sur cet aspect des besoins, on a trop souvent tendance à penser besoins de financement. C’est certes le nerf de la guerre, mais ce n’est pas le seul angle à regarder dans l’absolu, même s’il est important pour la viabilité du projet. Un projet vu par un consulaire, une plate-forme d’initiative, une boutique de gestion avec un avis favorable, c’est du plus dans l’approche d’un dossier. Mettre en avant l’obtention d’un prêt d’honneur ou d’une avance remboursable, c’est optimiser le plan de financement. Un autre aspect que ne doit pas négliger le porteur de projet est celui de la réponse apportée à sa situation en termes de prévoyance et d’assurances, qu’il s’agisse d’indemnités journalières, de couverture sociale, de perte de revenus en cas d’incapacité, en cas de baisse d’activité… En tant que bancassureur, nous sommes force de propositions en la matière. Notre offre “Bienvenue aux créateurs” regroupe les trois volets : financement, prévoyance et assurances. C’est assurément un plus.

Quelles sont vos nouveautés pour Créer 2012 ?
Le Crédit agricole Nord de France en est à sa quatrième année de partenariat officiel du salon et cela reste un signe fort de sa volonté. Mais nous avons l’ambition d’aller au-delà par l’essaimage de la sensibilisation à la création. Créer est encore trop majoritairement métropole lilloise. C’est pourquoi, dans la même semaine que le salon, nous organisons la Semaine de la création au Crédit agricole Nord de France avec, dans chacun des territoires régionaux, des conférences intitulées “Les 10 règles d’or pour convaincre le banquier”, dans la foulée de celle tenue le lundi 10 septembre à Lille Grand Palais, avec le concours de nos partenaires, boutiques de gestion, réseaux de ruches et de pépinières. Y interviendront des responsables de structures d’accompagnement et du Crédit agricole avec le témoignage de lauréats du concours Talents 2012.

Comment voyez-vous l’avenir ?
Le PRCTE a donné à la région Nord-Pas-de-Calais une dynamique extraordinaire pour la création. Aujourd’hui, elle est en volumétrie dans les cinq premières régions françaises. Mais elle souffre encore du phénomène culturel et sociétal qu’est le manque d’envie de l’entrepreneuriat. Les choses évoluent, toute une réflexion est engagée pour développer cette culture entrepreneuriale. Le Crédit agricole Nord de France a la volonté d’être présent sur la sensibilisation à l’entrepreneuriat. Nous sommes sponsor et partie prenante du challenge “30 heures pour créer”, présents aussi auprès d’Entreprendre pour apprendre via le parrainage de mini-entreprises et du Pôle de l’entrepreneuriat étudiant. Au cours du salon, nous allons lancer la saison 2 du Challenge initiatives étudiants dont le succès de la première édition a été indéniable auprès des jeunes : 54 projets déposés, 100 000 consultations de la page du concours, 10 000 fans et 12 000 votes de soutien sur Facebook. Au même titre que sur la création d’entreprise, le Crédit agricole Nord de France tient à être présent sur l’entrepreneuriat et commence à être reconnu par les structures qui travaillent ce sujet.