Le 7e Salon de l’immobilier et de l’éco-habitat d’Arras

Des visiteurs moins présents

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8485 par

Organisé par la CCI d’Artois, le 7e Salon de l’immobilier et de l’écohabitat s’est déroulé à Artois Expo du 14 au 16 septembre. L’objectif de ce salon est d’offrir aux visiteurs des conseils et des réponses pratiques pour assurer la réussite de leurs projets immobiliers. Pour ce faire, 70 professionnels de l’immobilier étaient répartis sur […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Organisé par la CCI d’Artois, le 7e Salon de l’immobilier et de l’écohabitat s’est déroulé à Artois Expo du 14 au 16 septembre. L’objectif de ce salon est d’offrir aux visiteurs des conseils et des réponses pratiques pour assurer la réussite de leurs projets immobiliers. Pour ce faire, 70 professionnels de l’immobilier étaient répartis sur 3 000 m2 en cinq univers : l’aménagement de l’habitat, l’énergie, le financement d’un projet, la décoration de la maison et le logement. Pour cette nouvelle édition, la banque CIC était le partenaire du salon.

La communauté urbaine d’Arras et le logement. La CUA présentait l’ensemble de ses programmes personnalisés dans un esprit “Ayez le réflexe communauté urbaine d’Arras”.
En effet, ses programmes sont multiples et couvrent de nombreux besoins de la population en termes de logement. On peut citer la réalisation de travaux d’amélioration dans un logement avec l’aide de l’Anah, la possibilité de devenir propriétaire avec des revenus modestes grâce au Pass accession et la location-accession, la location d’un logement en toute sécurité avec Arras-GRL (garantie des risques locatifs), le chauffage et la maîtrise des factures d’énergie avec le programme “Habiter mieux”, le développement durable (efficacité énergétique et énergies renouvelables) avec l’espace Info-énergie animé en partenariat avec le Centre permanent d’initiatives pour l’environnement (CPIE) villes d’Artois, etc.

Un bilan en demi-teinte. Les exposants sont venus apporter leur savoir-faire et promulguer leurs conseils à 2 500 visiteurs venus spécialement. Des rencontres intéressantes ont eu lieu entre exposants et visiteurs et chacun semble y avoir trouvé son compte : de beaux projets d’aménagement, d’isolation et de rénovation peuvent se concrétiser grâce au concours des enseignes représentées sur le salon, et des études de financement immobilier devraient aboutir prochainement. La baisse de fréquentation est réelle. Concomitance de nombreuses manifestations dans la région, comme les Journées du patrimoine ou le meeting aérien à Bénifontaine, incertitude économique bien présente dans les échanges et de nature à freiner les projets immobiliers, ou simplement beau temps de ce weekend de septembre : autant de raisons entendues dans les allées du salon. Pour l’équipe organisatrice, le bilan de ce salon est cependant positif : “Le visitorat a été de qualité, des contrats ont été signés et des projets concrets sont à venir.”