Entre Douaisis et Cambrésis, plus de 4,3 milliards d’euros à trouver

Le chantier du Seine-Nord Europe suspendu par l’Etat !

Devenu un véritable serpent de mer, ce canal ne se décide pas à démarrer et toujours pour la même raison : l’argent ! Ceux qui avaient cru que la venue en 2011 de Nicolas Sarkozy sur le parcours du futur équipement fluvial serait décisive en sont pour leurs frais. Le gouvernement réexamine la faisabilité et la formule retenue du PPP, misant tout sur les project bonds européens.

26
Vous devez être connectés pour visualiser cet article