Les Belges pourraient avoir froid cet hiver

Publié dans l'édition Nord N. 8482 par

L’impact de la vague de froid de l’hiver dernier a été étudié par la Commission de régulation de l’électricité et du gaz (Creg). L’approvisionnement est assuré mais les marges sont faibles. Si la température descendait à -11°, l’approvisionnement ne serait plus garanti pour l’électricité selon la Commission. La Belgique devrait alors importer en provenance de […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

L’impact de la vague de froid de l’hiver dernier a été étudié par la Commission de régulation de l’électricité et du gaz (Creg). L’approvisionnement est assuré mais les marges sont faibles. Si la température descendait à -11°, l’approvisionnement ne serait plus garanti pour l’électricité selon la Commission. La Belgique devrait alors importer en provenance de la France si cette dernière ne rencontre pas le même problème… La Belgique a annoncé qu’elle fermerait trois de ses centrales. Si elles avaient été fermées l’hiver dernier, les Belges auraient eu froid pendant trois à cinq jours. Un filet de sécurité existe pour le gaz et s’adosse à un texte européen. La Creg demande à ce qu’un dispositif analogue soit créé pour l’électricité. A suivre dans quelques semaines…