Plan climat du Pays de Sa int-Omer

Les rendez-vous de l’éco-habitat pour lutter contre la précarité énergétique

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8479 par

  Le diagnostic est rude. En euros constants, les charges de chauffage ont doublé en deux décennies (+5% par an !). Ce surcroît de charge affecte particulièrement les foyers modestes. Or les solutions pour économiser existent, parfois très simples à mettre en oeuvre. Les défis énergétiques et les rendez-vous de l’éco-habitat. L’Agence d’urbanisme et de […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

De g. à dr., Sarah Beuzelin ex-directrice d’Enerlya, Willy Flour, conseiller Espace infoénergie au PNR, Marie-Julie Seyller, chargée de mission plan climat territorial (Agence d’urbanisme et de développement), et Philippe Godeau, chargé de mission au PNR.

De g. à dr., Sarah Beuzelin ex-directrice d’Enerlya, Willy Flour, conseiller Espace infoénergie au PNR, Marie-Julie Seyller, chargée de mission plan climat territorial (Agence d’urbanisme et de développement), et Philippe Godeau, chargé de mission au PNR.

Le diagnostic est rude. En euros constants, les charges de chauffage ont doublé en deux décennies (+5% par an !). Ce surcroît de charge affecte particulièrement les foyers modestes. Or les solutions pour économiser existent, parfois très simples à mettre en oeuvre.

Les défis énergétiques et les rendez-vous de l’éco-habitat. L’Agence d’urbanisme et de développement de la région de Saint-Omer, associée à l’Ademe, le SMLA, le PNR des caps et marais d’Opale, la Région, l’Europe (fonds Interreg) les ont présentées à Enerlya (Fauquembergues).
Ainsi, 10% du budget des ménages sont consacrés aux dépenses d’énergie. “Il faut aider les gens pour ce poste, il faut qu’ils rencontrent les professionnels, il faut les mobiliser au maximum, il faut leur offrir un guichet unique”, assène André Bonnier, le président du SMLA. Qu’il s’agisse des particuliers ou des sociétés, le constat est le même : peu de gens viennent chercher les conseils auprès des animateurs Espace info-énergie, peu d’entrepreneurs ont saisi l’opportunité d’un diagnostic énergétique complet de leurs bâtiments tertiaires…
La rénovation de l’habitat rural est un chantier énorme que doivent capter les artisans locaux. Tant il est vrai qu’une habitation économe en énergie se vend mieux qu’une autre plus dispendieuse en charges de chauffage”, enchaîne Alain Méquignon, président de la CCC de Fauquembergues. L’objectif avoué et ambitieux est de réduire à 110 kW/m²/an la consommation moyenne d’un logement ancien, au lieu des 300 kW/m²/an actuellement. Elle est de 50 kW pour le neuf.
Les journées consacrées à l’éco-habitat permettront prochainement à chacun de trouver les bonnes solutions et les aides financières Contact : espace-info-energie@enerlya.fr. Tél. ! 06 75 38 89 88.