Actualité économique belge

De l’autre côté de la frontière

Publié dans l'édition Nord N. 8492 par

La quantité de nouvelles entreprises baisse en Belgique Sur les trois premiers trimestres de l’année, 49 280 sociétés ont été créées chez les Belges, soit une diminution de 11% par rapport aux 55 349 nouvelles entreprises fondées lors de la même période en 2011. C’est ce que rapporte le Syndicat neutre pour indépendants (SNI), parti […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

La quantité de nouvelles entreprises baisse en Belgique

Sur les trois premiers trimestres de l’année, 49 280 sociétés ont été créées chez les Belges, soit une diminution de 11% par rapport aux 55 349 nouvelles entreprises fondées lors de la même période en 2011. C’est ce que rapporte le Syndicat neutre pour indépendants (SNI), parti de chiffres du bureau d’informations Coface services. « Couplé au nombre record des faillites, il s’agit d’un net déclin de l’entrepreneuriat» en Belgique, déplore la présidente du SNI, Christine Mattheeuws, citée dans un communiqué.

 Les sociétés belges moins internationales qu’avant

D’après l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), les entreprises de notre voisin ont de plus en plus tendance à se replier sur elles-mêmes ainsi que sur le marché intérieur. De fait, elles mettent de côté leurs ambitions à l’international, selon L’Echo et De Tijd. Sur les huit premiers mois de 2012, les sociétés ont conclu pour seulement 2,6 milliards de dollars d’investissements en fusions et acquisitions à l’étranger (contre un retrait de 5,6 milliards en dehors des frontières). Le territoire belge se place à la septième place du top 10 sur la « déglobalisation«  établi par l’OCDE.

Un Belge récupère des millions après avoir acheté une fausse peinture

De l’autre côté de la frontière, l’investisseur Pierre Langrange, qui avait été arnaqué à hauteur de 13 millions d’euros par une célèbre galerie d’art à New York, a récemment obtenu un accord à l’amiable. Le Belge avait entamé des poursuites judiciaires contre l’établissement qui avait dû fermer ses portes après la divulgation de l’affaire. En 2011, M. Langrange a acheté une toile de l’artiste américain Jackson Pollock, Untitled 1950. Le tableau était en fait un faux : une expertise aurait démontré que deux des pigments utilisés pour l’œuvre n’existaient pas du vivant du peintre.

 Un employé contrôlé sur trois travaille au noir

En 2011, 36 000 contrôles ont été effectués par l’Inspection sociale belge, suite à des doutes sur l’embauche au noir de travailleurs. Et 32% des cas constituaient une infraction, révèlent Sud Presse, Le Soir et Het Laatste Nieuws. L’an dernier, 400 millions d’euros ont ainsi pu être retournés à l’État : 370 millions de cotisations patronales éludées par les employeurs et 25 millions d’allocations de chômage perçues injustement par les salariés. Les fraudes ont été essentiellement constatées dans le secteur des hôtels, restaurants et cafés (4 800) et dans la construction (1 400).

Rien ne va plus pour les casinos de Wallonie

Les quatre casinos du sud de la Belgique connaissent un déficit structurel, estime L’Echo. En six ans, leurs impôts ont presque doublé (passant de 6,9 à 11,6 millions d’euros), alors que les pourboires versés au personnel ont quasiment baissé de moitié dans le même temps (de 8,1 à 4,6 millions d’euros). En 2011, les différents établissements wallons (Chaudfontaine, Dinant, Namur, Spa) ont essuyé une perte de 2,2 millions d’euros, contre 1,5 million en 2010 et 1,1 million en 2009. «La situation reste extrêmement périlleuse», déclare Emmanuel Mewissen, CEO du groupe Circus, dont font partie les casinos de Namur et de Spa.

Les pommes belges font grimper les prix

Avec les mauvaises conditions climatiques de cette année (en particulier le gel et le vent), la récolte de pommes a chuté de 30% chez les Belges, comme dans les pays alentours. C’est ce qu’affirme Olivier Warnier, responsable du Centre fruitier wallon (CEF), à l’agence Belga. Selon les statistiques du CEF, 25 à 65% des fleurs ont été détruites en 2012 côté belge, en fonction de la variété du pommier ou de la situation géographique de la culture. Cette situation a engendré une augmentation du prix des fruits concernés, environ 30% plus chers que l’an passé.

 

AGENDA

 Zoom sur la génération Y à Bruxelles

La génération Y (née entre 1980 et 1995) entre dans la vie active. Ces jeunes possèdent un système de valeurs différent de leurs aînés, plaçant le développement personnel dans leurs priorités. Ils sont parfois des collaborateurs ou des clients. Comment les attirer ou les retenir ? Quels produits et services consomment-ils ? La CCI de Bruxelles fera un point sur cette génération. Walking dinner prévu.

Le mercredi 24 octobre, à partir de 18h, Axa, 25 boulevard du Souverain 1170 Bruxelles. PAF et inscription sur www.beci.be.

Un cocktail ambulant dans le métro de Charleroi !

La CCI du Hainaut, en coopération avec le Transport en commun de Charleroi et le bar Tacsi, vous emmène à bord du métro. Une rame spécialement affrétée pour les décideurs d’entreprise vous fera avancer dans vos affaires le temps d’un voyage. Entre deux échanges, un aller-cocktail avec visite guidée le long de la ligne vous permettra également de découvrir la nouvelle station de Soleilmont.

Le jeudi 25 octobre, de 12h à 14h30, station Beaux-Arts du métro, 6000 Charleroi. PAF et inscription sur www.ccic.be.