La commission industrie de la CCI Côte d’Opale à la rencontre de la filière bois dans le Haut-Pays

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8491 par

Régulièrement la CCI Côte d’Opale décentralise les travaux de ses instances. Ainsi, le 25 septembre, le président de la commission industrie et services aux entreprises, Francis Leroux, a emmené ses membres dans le Haut-Pays, à Herly et à Preures, à la rencontre des professionnels d’une filière d’excellence du Pas-de-Calais : la filière bois.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Les chefs d'entreprise de la commission industrie ont été guidés par Patrick et Yves Lavogez dans la visite des Charpentiers du Haut-Pays, équipés de machines-outils très performantes.

«Quel que soit notre secteur d’activité, nous avons tous à apprendre des professionnels des autres secteurs», explique Francis Leroux, directeur général d’Europipe France à Grande-Synthe. Accompagné d’Antoine Logié, directeur général adjoint de la CCICO, de Philippe Devilliers, responsable du pôle industrie, et de Jean-Marc Grosheitsch, responsable de l’agence de Montreuil-sur-Mer, il a présidé la réunion de la commission consulaire sur le terrain, profitant de l’hospitalité d’Yves Lavogez, trésorier de la CCI et président du groupe Lavogez à Herly.

Aux côtés de son frère Patrick, gérant de la Menuiserie du Haut-Pays à Preures et de la Menuiserie de la Lys à Aire-sur-la-Lys, et de Mathieu Detrait, coordinateur de la Maison du bois à Auchy-les-Hesdin, Yves Lavogez a plaidé en faveur de la filière bois, particulièrement vivace au centre du Pas-de-Calais. En effet, au cœur d’une région Nord-Pas-de-Calais fortement urbanisée et donc très peu boisée, le Pays des 7 Vallées fait figure d’exception. Un tissu artisanal s’y est développé au fil des générations. Et une expérience s’est transmise de père en fils. Aujourd’hui, 110 professionnels font vivre depuis six ans un pôle d’excellence rural : exploitants forestiers, scieurs, menuisiers, charpentiers, ébénistes, pépiniéristes… L’argent versé par l’Etat et le Conseil régional permet de financer des projets collectifs comme la création par six entreprises des Charpentiers du Haut-Pays, dans des locaux rachetés par la communauté de communes d’Hucqueliers, ou celle de la Maison du bois, véritable vitrine du savoir-faire de la profession.

D.R.

Trésorier de la chambre de commerce et d'industrie de la Côte d'Opale, Yves Lavogez (au centre) est à la tête d'un groupe qui compte sept entreprises, toutes spécialisées dans la construction en bois.

Un groupe bien charpenté. Lavogez regroupe sept entreprises qui s’emboîtent aussi bien que les tenons dans les mortaises. Fondés en 1981, les Etablissements Lavogez frères sont spécialisés dans la fabrication et la pose d’escaliers en bois sur mesure. Chaque année, 1 600 escaliers de toute sorte sortent de leurs ateliers qui emploient 40 salariés. La Menuiserie du Haut-Pays fabrique des fenêtres et des portes en bois de haute performance. La Menuiserie de la Lys (ex-société Roland Fontaine) est, elle, spécialisée dans les portes et fenêtres en aluminium et en PVC, et en volets roulants ou battants. Fondée en 2005 à Herly, la Scierie du Haut-Pays débite le bois de pays (feuillus ou résineux) à façon : plots reconstitués ou dépareillés pour la menuiserie et l’ébénisterie, mais aussi du bois de charpente et du bois de chauffage. Le Séchoir à bois du Haut-Pays, quant à lui, assure le séchage de bois vert et ressuyé (plots, avivés, poutres…), tandis que les Charpentiers du Haut-Pays fabriquent de manière semi-industrielle des charpentes, du plancher et des maisons à ossature bois. Enfin, Conception structure bois (CSB) est le bureau d’étude qui les conçoit. Quarante-huit maisons sont ainsi train de sortir de terre à Merlimont. Le groupe Lavogez fait vraiment flèche de tout bois !

www.lavogez.fr