La remise de la bourse 2012 de la Fondation Pierre-Houriez.

Publié dans l'édition Nord N. 8494 par

La schizophrénie  est une maladie mentale qui touche 1% de la population française. Elle entraîne une altération dans la perception de la réalité (troubles cognitifs et délires) qui se traduit par une difficulté plus ou moins grande de vivre au milieu des autres. Chaque année, la région Nord-Pas-de-Calais compte 900 nouveaux cas. Pourtant, le mur […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Victor Mahieu

Pierre Thomas, chef du pôle de psychiatrie du CHRU de Lille.

La schizophrénie  est une maladie mentale qui touche 1% de la population française. Elle entraîne une altération dans la perception de la réalité (troubles cognitifs et délires) qui se traduit par une difficulté plus ou moins grande de vivre au milieu des autres. Chaque année, la région Nord-Pas-de-Calais compte 900 nouveaux cas. Pourtant, le mur de l’indifférence entoure cette maladie. Pour la première fois dans la région, la Fondation Pierre-Houriez, pour la recherche fondamentale en schizophrénie, a organisé à Lille le 28 septembre dernier une journée d’information qui a été l’occasion de donner la parole aux chercheurs et universitaires afin de faire un point sur l’état d’avancement de la recherche dans ce domaine. A l’issue de cette journée, la bourse «Schizophrénie et Neurosciences», délivrée par la Fondation Pierre-Houriez, qui a pour objectif de soutenir un jeune chercheur afin de financer, en partie, une année de recherche, a été remise au docteur Ali Amad en présence de Pierre Houriez et du professeur Pierre Thomas.