Un bar à café à Dunkerque

Le It Coffee mise sur l’originalité

Publié dans l'édition Nord N. par

A Dunkerque, Marine Leroy a voulu créé un endroit chaleureux et décalé, où les produits sont originaux, de qualité mais à des prix raisonnables. Pari qui semble d’ores et déjà gagné avec son concept inspiré des USA et baptisé le It Coffee.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Avec son bar à café, ouvert le 16 avril à Dunkerque, Marine Leroy se positionne sur un créneau encore peu exploité qui a déjà trouvé sa clientèle.

A 22 ans, certains cherchent encore leur voie, jouent les prolongations sur les bancs de la fac, ou choisissent de prendre une année sabbatique. Marine Leroy, elle, est déjà chef d’entreprise. Cette jeune Dunkerquoise, diplômée d’un BTS tourisme en 2011, est à la tête de son propre concept de restauration : un «bar à café» inspiré des coffee shops qu’elle a fréquentés lors de ses voyages de fin d’études, entre New York, L.A., San Francisco et Barcelone.
D.R.Coffee shop version dunkerquoise. Là-bas, comme dans les grosses villes françaises, les Starbucks et autres «coffee companies» ont le vent en poupe depuis de nombreuses années déjà. Un concept qui colle à l’ère du temps et que Marine Leroy a donc décidé d’adapter à la sauce dunkerquoise. De retour au pays, c’est en effet le choc. «Quand je suis rentrée à Dunkerque, il y avait un gros décalage, relate cette dernière. Il n’y avait aucune structure qui soit un peu moderne et différente des bars et brasseries classiques. Comme je cherchais une idée pour me lancer, ce fut le déclic.» Les valises à peine défaites, elle se lance donc dans l’aventure de la création, épaulée par ses proches et Flandre initiative. Forte d’une expérience de quelques mois dans la restauration «avec un management à l’américaine», elle complète son projet de bar à café avec de la restauration rapide le midi. En plus de se délecter de l’un des grands crus d’exception ou de l’une des autres recettes chaudes à base de café ou de chocolat, les clients peuvent s’y arrêter aussi pour une pause déjeuner. Son créneau : des formules crées à partir de basiques made in USA où hot dogs, bagels, donuts, cookies, muffins, cheese cakes, Dr Pepper, Ben&Jerry’s et Oreo tiennent le haut de l’affiche. «Tous les produits sont faits maison et à déguster sur place ou à emporter, même le café puisque les clients peuvent partir avec leur café dans un gobelet, exactement comme aux USA», signale la gérante. «Depuis peu, on propose aussi des pancakes et des petits pains briochés garnis avec la plaque de chocolat de notre enfance», poursuit-elle.

Cafés d’exception et petite restauration. Après plusieurs mois de travaux et de décoration elle aussi maison, l’ancien magasin de chaussures qui occupait jusqu’alors les murs s’est paré de parquet, briquettes et portraits de famille pour devenir un endroit chaleureux où prendre un bon « latte macchiato speculoos » par exemple… Dans ce bar à café/restaurant où les fans de Friends (la série phare des années quatre-vingt-dix) remarqueront facilement les quelques clins d’œil déco, les clients se sentent un peu comme à la maison : ambiance «Central Perk» avec fauteuils douillets et canapés chinés aux quatre coins de la région, café gourmand dégusté au coin de la cheminée, vaisselle féminine rangée dans des étagères façon appartement de Monica Geller (l’une des héroïnes de la fameuse série), etc. «Au départ je visais une clientèle féminine avec une ambiance plus cosy et plus intimiste qu’un bar, mais finalement ça plaît à tout le monde, toutes générations confondues», détaille Marine Leroy.

Nouveautés et produits de saison. Avec sa connexion wifi gratuite, sa terrasse côté cour et ses menus « svelte », « gourmand » ou « tradition » qui démarrent à moins de 7 €, elle attire aussi bien la gent féminine que les étudiants ou les salariés du quartier. Installé depuis le 16 avril dans une rue passante «mais pas trop fréquentée par les voitures» du centre-ville et «au milieu de boutiques sympas», le It Coffee semble promis à un bel avenir. Pleine de ressources, Marine Leroy est à l’affût de tout ce qui fait la tendance aux quatre coins de la planète pour pouvoir le proposer à sa clientèle de Dunkerque. Le restaurant a donc fait son entrée dans l’automne-hiver avec de nouvelles recettes à base de reblochon, lardons et autres produits de saison, tandis que la décoration et les desserts sont passés aux couleurs des fêtes. «Après une semaine un peu chaotique à l’ouverture, tout est rentré dans l’ordre et aujourd’hui, je suis super contente du résultat», s’enthousiasme la jeune femme.