Les «P’tits déj du maire» c’est à Coudekerque-Branche

Publié dans l'édition Nord N. 8494 par

La ville de Coudekerque-Branche a organisé sa deuxième édition des «P’tits déj du maire» le 4 octobre à 8h.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Le club de zone Coudekerque-Branche entreprendre et l’association de commerçants Unicc ainsi que la ville de Coudekerque-Branche étaient bien représentés. En effet, la volonté du maire n’est pas, pendant ce moment de convivialité, de faire de grands discours mais de mettre en relation les différents acteurs économiques de la commune deux à trois fois par an, tout en leur permettant de découvrir des sites différents. Un moment d’échanges qui permet de faire connaissance, de répertorier les différentes problématiques. Car même si les secteurs d’activité sont différents, les problèmes sont souvent les mêmes : la signalétique, le manque de terrain, les besoins technologiques, l’accessibilité aux sites… Ces réunions dans la bonne humeur sont aussi l’occasion d’interpeller les pouvoirs afin de résoudre les problèmes.

D.R.

Dans son discours, le maire David Bailleul, est revenu sur la situation financière catastrophique trouvée en 2008.

Dans son discours, le maire, David Bailleul, a souligné l’intérêt d’adhérer à un club : «avancer plus vite, trouver immédiatement le bon interlocuteur, pouvoir entrer en contact avec l’adjoint chargé du développement économique ou le référent technique, accélérer les dossiers en s’appuyant sur des personnes ayant l’habitude de travailler ensemble».

Il a ensuite expliqué son envie d’aider au maximum les entreprises et sa volonté de transformer sa ville en citant les aménagements réalisés, les grands travaux en cours, la construction de logements, la place en rénovation, tout en appuyant sur le rôle essentiel des entrepreneurs en termes d’emplois et de liens.

Il est aussi revenu sur les difficultés que la ville a rencontrées au cours de ce mandat. «Une situation financière catastrophique, des banques qui ne voulaient plus suivre, 45 ans d’endettement, des investissements qu’il a fallu réduire et qui, parfois, concernaient des entreprises, des travaux qu’il a fallu réaliser intégralement en régie, une situation qui s’est améliorée puisque, aujourd’hui, l’endettement est revenu à 10 ans et puisque nous pourrons redevenir donneur d’ordres à partir de 2013/2014. Les banques nous font de nouveau confiance. Ces budgets reviendront aux entreprises coudekerquoises.» 

Il a conclu en soulignant que cette manifestation grandissante en termes de succès lui avait donné l’idée de la déclinaison «Déjeuner-barbecue», qui doit avoir lieu au mois de juin, mais que le «P’tit déj» du mois de janvier est maintenu.

D.R.

Le maire a profité de ce moment de convivialité afin d’échanger avec les acteurs économiques de sa commune.

Jean-Marc Picard, le président du club Coudekerque-Branche entreprendre, est quant à lui revenu sur l’historique des clubs de zone : «Créé par la CCID, étendu sur toute la Côte d’Opale, dénombrant aujourd’hui 450 entreprises, le club coudekerquois ayant vu le jour en 2007 compte 40 adhérents.» Il a présenté la manifestation les «Lundis du business», organisée par le club le lundi suivant, au Casino de Dunkerque. Il a aussi évoqué les 300 entreprises participantes, avant de souligner : «Nous sommes partis du constat : pourquoi aller chercher ailleurs ce que nous avons sur place. D’où l’importance de se connaître ! Nous rassemblons les entreprises du Littoral sous forme de speed datings et les affaires se font… Le club est un facilitateur.»

L’union commerciale Unicc était, quant  à elle, représentée par sa vice-présidente, Martine Lesieux, en l’absence du président, Pierre Pouwels. Elle a, elle aussi, insisté sur la nécessité de communiquer ensemble, d’être nombreux afin de démontrer que le petit commerce est dynamique. Après avoir souligné la participation de son organisation à des manifestations, telle la Fête de la nature, elle a insisté sur le soutien de la municipalité.