Nouvelle enseigne de prêt-à-porter pour enfants à Dunkerque

Mila and Jo joue sur l’originalité

Publié dans l'édition Nord N. 8494 par

En 2011, la vie professionnelle de Mélanie Zoonekyndt a pris un virage à 180°. Coiffeuse de métier puis maman au foyer pendant quelques années, elle est aujourd’hui gérante de sa propre boutique de vêtements pour enfants.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Après cinq années à exercer le métier de coiffeuse, Mélanie Zoonekyndt a arrêté de travailler pour élever ses trois enfants. Pendant tout ce temps, un vieux rêve − «ouvrir une boutique» − continuait de la hanter. «Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours baigné dans la mode, confie Mélanie Zoonekyndt. Mes parents sont tous les deux passionnés et j’ai hérité de cette passion. Surtout pour les enfants : j’adore habiller les bouts de chou, les voir à la pointe de la mode.» Alors, avec les enfants grandissant et du temps pour elle, la jeune femme a sauté sur l’occasion pour concrétiser son rêve. «J’en avais marre d’être à la maison, et j’avais envie de retrouver une vie sociale. Je me suis donc lancée dans ce projet, poursuit l’intéressée. J’avais le soutien de mes proches, mon compagnon m’a épaulée pour tout l’aspect gestion d’entreprise, j’avais repéré un local à Malo-les-Bains…  Quand j’ai une idée en tête, je fonce. Alors tout est allé très vite. En trois mois, l’affaire était réglée !» Installée au cœur de la station balnéaire, Mélanie Zoonekyndt a choisi de proposer du prêt-à-porter moyen/haut de gamme qui correspond aux envies de la clientèle du quartier mais pas seulement. «J’ai des clientes de Malo et Dunkerque mais aussi de Bergues, de Wormhout, etc. Je fais des marques qu’il n’y a pas à Dunkerque et que certaines clientes allaient acheter, jusque-là, à Lille, comme American Outfitters, Finger in the Noize, Lili Gaufrette, Pepe Jeans…» En clair chez Mila and Jo, les fashionistas en herbe trouveront forcément leur bonheur,  classique ou plutôt branché.  «Au départ, j’avais tendance à choisir surtout selon mes propres goûts, mais aujourd’hui je tiens compte des avis des clientes, tout en essayant de leur faire découvrir à chaque saison de nouvelles marques. Il en faut pour tous les goûts, reconnaît volontiers la passionnée. Par contre, je choisis des vêtements qui, en plus d’être originaux, sont des produits de qualité, comme les jeans, qui vont tenir dans la durée et ne pas être usés au bout de quinze jours, malmenés dans les cours de récré.» Pour les plus jeunes, ce sont les mamans qui se régalent avec la layette, la puériculture et autres petits vêtements. Une dizaine de marques sont proposées en boutique, et s’il faut compter une centaine d’euros pour un ensemble complet, le magasin regorge de quoi satisfaire même les petits budgets : peluches, doudous, sets repas, bavoirs, ceintures, sacs, bonnets, écharpes et pinces sont à portée de toutes les bourses. Les futures mamans les plus addict peuvent même venir y déposer leur liste de naissance !  Après un an, la boutique Mila and Jo compte déjà quelques fidèles clientes, séduites par les collections mais aussi les conseils que leur délivre à chaque visite Mélanie Zoonekyndt. La gérante connaît non seulement son stock sur le bout des doigts, mais elle sait aussi vers quelles marques et quels produits orienter les mamans selon la morphologie de ses petits clients, les aider dans le choix des couleurs et des formes. «Franchement, même si je ne suis pas encore dans les prévisionnels, c’est un vrai plaisir et je suis contente de venir travailler tous les matins !», conclut l’intéressée.