« Réginald Holley et ses amis… L’Art en Montreuillois dans les années 70 »

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8493 par

Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine, le vernissage de l’exposition «Réginald Holley et ses amis… L’Art en Montreuillois dans les années 70″, s’est déroulé au musée de France Roger-Rodière de Montreuil-sur-Mer. En 1970, Montreuil-sur-Mer est le théâtre d’une effervescence artistique emmenée par un groupe de jeunes artistes comme Maurice Cuvillier ou Bruno Maillard. […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

De gauche à droite : Bruno Béthouart, maire de Montreuil-sur-Mer, Ingrid Katchadourian, fille de Réginald Holley, Jean-Michel Graillot, président des Amis du musée et du patrimoine du Montreuillois, et Christian Lamirand, artiste peintre.

Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine, le vernissage de l’exposition «Réginald Holley et ses amis… L’Art en Montreuillois dans les années 70″, s’est déroulé au musée de France Roger-Rodière de Montreuil-sur-Mer.

En 1970, Montreuil-sur-Mer est le théâtre d’une effervescence artistique emmenée par un groupe de jeunes artistes comme Maurice Cuvillier ou Bruno Maillard. Parmi eux, un jeune artiste montreuillois se distingue, il s’agit de Réginald Holley. Né en 1949 à Juvisy-sur-Orge, près de Paris, d’abord antiquaire, puis artiste, il développe un style qui lui est propre et ne laisse pas indifférent. Malheureusement, il disparaît prématurément en 1982 à l’âge de 32 ans. Ces proches et amis se souviennent de lui comme d’un artiste hors du commun, d’une grande générosité et maniant l’humour avec brio.

Cette exposition émouvante, visible jusqu’’au 12 novembre, rassemble une trentaine d’œuvres de Réginald Holley et de ses amis peintres et sculpteurs, témoignage  de l’art en Montreuillois dans les années 1970.