Futur site universitaire de Maubeuge

Rentrée prévue après l’été 2013 

Publié dans l'édition Nord N. 8494 par

Ce gros chantier lancé en juin 2011 avance dans les délais prévus. Il est à mi-parcours. La maîtrise d’ouvrage est pour l’instant assurée par l’agglomération Maubeuge Val de Sambre…

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Une passerelle pour les piétons facilitera l’accès aux bus.

Pour cette rentrée universitaire 2012, les étudiants des deux IUT de Maubeuge (mesures physiques et informatique) ainsi que le laboratoire des matériaux céramiques et procédés resteront encore sur le site universitaire actuel du Champ-de-l’Abbesse, au bord de la route de Valenciennes. Mais, en principe, si tout se passe comme prévu, à la rentrée suivante le pôle universitaire en construction à l’est du centre de Maubeuge pourra les accueillir.

 

13,4 millions. Où en est-on ? Christophe Di Pompeo, vice-président de l’agglomération Maubeuge Val de Sambre, président de la commission développement économique, expliquait fin août que le chantier respectait les délais. Les coûts (13,4 millions en tout) et sources de financements annoncés lors de la pose de la première pierre le 3 novembre 2011 n’avaient pas changé : 10 millions venant de la Région (dans le cadre du contrat de plan Etat/Région 2007-2013 ; 2 millions du Feder −Fonds européen pour le développement régional − destinés à la partie laboratoire) ; 1 158 000 provisionnés par l’AMVS (maître d’ouvrage jusqu’à la fin du chantier) ; 1 million de l’Etat en principe en équipements et matériels… «A la fin du chantier, une convention aura été passée avec l’université de Valenciennes afin de lui transmettre la maîtrise d’ouvrage», a précisé l’élu.

 

D.R.

Une vue sur le chantier en contrebas du boulevard Charles-de-Gaulle. On aperçoit les bâtiments du lycée Pierre-Forest dans le fond.

Près d’un lycée et du centre. Cette opération de déménagement du site universitaire −rattaché donc à l’université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis (UVHC) −vise à rapprocher les étudiants, du centre-ville, des transports en commun, des équipements culturels et de possibilités de logements (essentiellement dans le privé ou le social pour l’instant)…

Le chantier se déroule à proximité du lycée Pierre-Forest, sur un terrain 2 hectares, là où il y avait des parkings. Une convention, explique l’élu, entre l’agglo, la Région et le lycée permettra aux étudiants de profiter des installations du lycée, notamment pour leurs repas.

 

Capacité plus importante. Ainsi, 6 200 m2 de locaux seront construits, dont 1 200 qui seront dévolus au laboratoire des matériaux et procédés (lieu de recherches, de thèses et de prestations vers les entreprises). L’un des souhaits de l’agglo, c’est d’attirer à terme plus d’étudiants à Maubeuge, en faisant passer leur nombre de 300 environ à 450, voire plus, et aussi d’étendre les formations. A la rentrée 2013, il ne s’agirait cependant que d’un transfert de l’existant.

 

Un système inédit de récupération de chaleur. Le chantier bat donc son plein depuis plus d’un an. La ligne moderne des bâtiments est aujourd’hui bien visible. Christophe Di Pompeo souligne au passage une originalité du projet, qui serait même inédite en France : «Les bâtiments seront bien entendu HQE mais, avec notre partenaire Eau et Force, on a entrepris de mettre en place un système de récupération de chaleur profitant du passage sous l’université de grosses canalisations d’égout reliées à la centrale d’épuration de Maubeuge toute proche. En principe, les bâtiments seraient ainsi chauffés à 80% avec ce système.»

Il est aussi prévu de réaliser une toiture végétalisée et de soigner l’environnement du campus.