Mécénat : le louvre-lens

Une opportunité pour le développement des entreprises

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8489 par

Le musée du Louvre-Lens sera inauguré dans moins de deux mois, ouvrant tout un champ de possibilités pour les entrepri

 

D.R.

250 chefs d’entreprise ont participé à la réunion de présentation de la démarche mécénat. Ils ont été très attentifs aux propos tenus par Xavier Dectot, directeur du musée.

Opportunité de développement et moyen facile pour l’entreprise de se faire connaître, le mécénat est un moyen économique de faire du développement. Les entreprises doivent saisir l’opportunité qui s’offre à elles avec le Louvre-Lens. “Nous sommes conscients que la période est économiquement difficile pour bon nombre d’entreprises. Pour autant le Louvre-Lens représente une réelle opportunité quelle que soit leur taille ou leur activité”, indiquait Edouard Magnaval, président de la chambre consulaire de l’Artois, lors de cette soirée de présentation des actions de mécénat qui a regroupé plus de 250 personnes.
Largement investie dans l’optimisation des retombées économiques pour le territoire de l’Artois que peut générer le musée du Louvre, la CCI se devait d’organiser une réunion d’échange avec les entreprises. L’idée était de leur permettre de découvrir les offres de mécénat qui peuvent leur correspondre, mais aussi comprendre comment fonctionne celui-ci.
De la simple location d’un des espaces du musée à la possibilité de devenir entreprise mécène du Louvre-Lens, quel que soit le choix vers lequel vous vous orienterez, le musée représente potentiellement un formidable outil fédérateur pour une entreprise”, poursuit-il.
Dans le cadre d’une petite table ronde, Xavier Dectot (directeur du musée), Bénédicte Benanteau (déléguée générale de l’Admical) et Jean Furet (dirigeant d’une PME sur Rouen, venu témoigner de son expérience) ont présenté les tenants et les aboutissants de la démarche.

Gagnant/gagnant. La démarche de mécénat envers le Louvre-Lens n’est pas un piège. Les entreprises qui s’engagent dans une telle démarche “doivent le faire de manière qualitative, en pensant à leur image tant à l’extérieur qu’à l’interne”, explique Xavier Dectot. Pour le musée, le mécénat est un important levier pour couvrir les frais de fonctionnement et diminuer le poids du Louvre- Lens sur les collectivités territoriales, “plus encore lorsque les temps sont difficiles”. Il permet également à l’institution de mieux s’insérer dans le tissu économique local. “Il y a donc un aspect financier, mais ce n’est pas que cela”, précise Xavier Dectot.
Ainsi, que ce soit pour les entreprises ou pour le musée, il s’agit de s’inscrire dans une démarche gagnant/gagnant. “En s’implantant à Lens, le Louvre a fait le pari de servir de moteur du développement économique local.” Ce développement ne peut se faire sans une implication des entreprises. “Elles sont à la base d’une croissance économique, nous pouvons l’accélérer, mais c’est elles qui la font. Nous devons donc réussir à créer cette relation gagnant/gagnant et apporter aux entreprises le petit quelque chose dont elles ont besoin pour se développer.” Pour certaines, il va s’agir de nouveaux prospects, pour d’autres, d’une dynamique interne.