Partenariats et critères de participation focalisés sur la production de technologies

Publié dans l'édition Nord N. 8500 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

L’an dernier, le pôle Picom a rejoint le Deloitte Fast 50 au niveau régional. Cette année, le fait majeur quant au réseau de partenaires, c’est l’arrivée de SAP. «C’est un nouveau partenaire national, extrêmement connu dans le secteur des technologies numériques, leader technologique du marché des logiciels de gestion d’entreprise», affirme Jean-Yves Morisset, associé Deloitte Région Nord, responsable du palmarès Deloitte Technology Fast 50 région Nord. Le Picom à l’échelle régionale et SAP à l’échelle nationale…. Le positionnement «production de technologies» du palmarès est plus que jamais affirmé. C’est l’an dernier que Deloitte a décidé de recentrer son palmarès sur le développement de technologies dans six secteurs d’activité clés : biotech-santé ; Internet-médias-divertissement en ligne ; logiciels et services informatiques ; télécoms et réseaux ; matériel informatique semi-conducteurs & électronique ; énergie-environnement-greentech ; télécoms & réseaux. La condition sine qua non pour postuler : être propriétaire d’une technologie brevetée, produire un bien ou un service technologique ou consacrer une part significative de son chiffre d’affaires à la R&D. Ont été exclues les activités périphériques autour des technologies telles que le conseil. Conséquence mécanique de ce positionnement, la baisse de la participation : 45 entreprises candidates cette année, contre 67 en 2010.

L’an dernier, l’entrée du pôle Picom dans le réseau de partenaires s’était traduite par la création d’un nouveau prix : le prix Picom, remporté  cette année par Idées-3Com et en 2011 par Phocéis. Les partenaires traditionnels en région restent le pôle EuraTechnologies et l’hebdomadaire d’actualité économique La Gazette Nord – Pas de Calais. Tout un réseau d’acteurs en entrepreneuriat soutient Deloitte Technology Fast 50. Parmi ceux-ci, le réseau Entreprendre Nord, LMI innovation, le Pôle régional numérique, le Miti, le Club gagnants et le club e6. Au niveau national, Jean-Yves Morisset fait savoir que les partenaires historiques ont été reconduits : la Caisse d’Epargne Nord France Europe, Oséo, Nyse Euronext, Michael Page international, Croissance plus, Afic.

Mais le Fast 50 est et reste une sorte de compétition. Celle d’entreprises les plus performantes en termes de progression du chiffre d’affaires. En cela, le critère clé du Fast 50 repose sur la croissance du chiffre d’affaires sur une période de cinq ans. Les candidates doivent avoir leur siège dans une zone géographique bien déterminée pour le Fast 50 régional. La zone Nord/Picardie dont les lauréats ont été honorés ce 15 novembre comprend les départements du Nord, du Pas-de-Calais, de l’Aisne, de l’Oise, de la Somme, des Ardennes, de la Haute-Normandie et de l’Eure. Le capital de l’entreprise candidate ne peut être détenu à plus de 50% par un autre groupe.

 

Encadré :

Deloitte, partenaire de France IT pour un Financial’IT Day dans toute la France

Déployer à l’échelle nationale un événement qui se tient à Lille et qui s’est vite imposé comme le lieu de mobilisation de financement pour les entreprises innovantes, c’est l’objectif de la convention de partenariat que Deloitte a signé le 15 novembre avec France IT, réseau de clusters français. L’événement tant désiré : le Financial’IT Day, coorganisé par Deloitte, le Pôle régional numérique et MLG events, spécialiste de l’événementiel. La 3e édition se tient en avril prochain à EuraTechnologies. Une vingtaine de projets, sélectionnés avec l’appui du cabinet d’audit, seront présentés à des financeurs.

La convention a été signée peu avant l’ouverture de la cérémonie de remise des prix aux lauréats du Deloitte Technology Fast 50. Financial’IT Day pourra être organisé dans les autres régions de France depuis que Jean-Yves Morisset, de Deloitte, et Armand Lulka, de France IT, ont paraphé les documents de cette convention de partenariat.