Actualité économique belge

De l’autre côté de la frontière

Publié dans l'édition Nord N. 8508 par

Le taux à dix ans atteint un nouveau plancher en Belgique Dans la foulée de l’instauration du gouvernement Di Rupo, le taux des obligations belges à dix ans est descendu il y a peu à 2,16% sur le marché secondaire. Il s’agit de son plus bas niveau depuis la naissance de la monnaie unique. La […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Le taux à dix ans atteint un nouveau plancher en Belgique

Dans la foulée de l’instauration du gouvernement Di Rupo, le taux des obligations belges à dix ans est descendu il y a peu à 2,16% sur le marché secondaire. Il s’agit de son plus bas niveau depuis la naissance de la monnaie unique. La variable économique a amorcé une chute après plus d’un an de négociations alors qu’elle stagnait à près de 6% fin 2011. Depuis quelque temps, les taux enchaînent des records à la baisse, ce qui permet à la Belgique de financer sa dette à coût réduit.

 

Il fait bon naître chez les Belges

Malgré la crise qui sévit en Europe, notre voisin offre une très bonne qualité de vie pour ses futurs enfants. Sur 80, les Belges terminent en 15e position de l’index « where-to-born » 2013 de l’hebdomadaire britannique The Economist, rapporte le quotidien flamand De Standaard. Le plat pays se classe devant l’Allemagne et les Etats-Unis (16es à égalité), l’Italie (21e) et la France (26e). La Suisse est 1re tandis que le Nigéria ferme la marche.

 

Moins d’un bénéfice sur dix réalisé en Wallonie

Seulement 8,2% des rentabilités nettes dégagées par les entreprises belges en 2011 se sont déroulées côté wallon. Ce pourcentage représente 6,2 milliards d’euros. La plus grosse part des profits provient logiquement de la région bruxelloise, où de nombreux établissements disposent de leur siège social. La Flandre récolte quant à elle 38,4% des bénéfices nets (soit 29,2 milliards), révèle le baromètre annuel Trends Top 2013, qui regroupe les 30 000 plus grosses sociétés de l’autre côté de la frontière.

 

Nos voisins paient 333 euros de trop pour l’énergie

Les Belges déboursent 13% plus cher pour leur énergie par rapport à leurs confrères européens. «Même après le gel des prix décrété par le gouvernement en avril dernier, la différence reste forte», souligne une étude du parti PTB, basée sur les chiffres officiels du fédéral. Les Belges paient annuellement 333 euros de trop. Le prix de l’électricité est 19% trop élevé et le gaz 10% plus cher, par rapport aux pays environnants. Les indépendants et PME se trouvent dans un cas similaire (respectivement +14% et +8%).

 

30 millions d’euros par an pour le secteur aérien de Belgique

L’aéroport de Bruxelles se situe dans «une impasse financière structurelle et stratégique». Jusqu’à 10 000 emplois seraient menacés, selon De Morgen qui se base sur une note confidentielle. Le gouvernement belge devrait approuver un plan d’aide de 30 millions d’euros par an pour sauver son paysage aérien. Faute de quoi, la compagnie Brussels Airlines pourrait déposer le bilan. Les aérodromes de Zaventem et Charleroi seraient également concernés. La Belgique devrait secourir le secteur avec la formation ou encore une réduction du précompte professionnel.

 

Pas de halal chez les Belges pour Quick

Nos voisins ne pourront pas goûter aux produits halal de la chaîne nationale de restauration rapide Quick. L’enquête menée en Belgique n’a pas été concluante, lit-on récemment dans les journaux du groupe Sud Presse. Une comparaison entre les ventes de King Fish (poisson) et Big Bacon (porc) a été effectuée en période de ramadan, ne permettant pas de dégager des établissements localisés avec une réelle demande pour le halal. En France, 23 fast-foods Quick proposent des burgers de ce type.

 

 AGENDA

 

Déjeuner-débat transfrontalier à Marcq-en-Barœul

La Chambre de commerce franco-belge et la CCI Wallonie picarde vous invitent à un déjeuner-débat présidé par M. Van Quickenborne. Le nouveau maire de Courtrai et membre de la Chambre des représentants de Belgique vous fera part de sa vision du transfrontalier. C’est également l’occasion de développer son réseau professionnel autour d’un bon repas.

Le mardi 18 décembre, à 12h, Mercure Lille Métropole, 157 avenue de la Marne, 59700 Marcq-en-Baroeul. PAF et inscription sur www.cciwapi.be.

 

« Veillez sur vos affaires… » à Gosselies

Connaître ses adversaires est la première étape pour devenir plus fort qu’eux. La CCI Hainaut, en coopération avec ses cellules ReHGIS et Viavia, vous propose de participer à une conférence pour découvrir les avantages de la veille concurrentielle. L’événement de sensibilisation intitulé « Veillez sur vos affaires…«  représentera aussi une grande opportunité de networking.

Le mardi 18 décembre, de 17h à 19h, Le Petit Versailles, 18 rue Pont-à-Migneloux, 6041 Gosselies. Gratuit. Inscription sur www.ccic.be.