Doublement de la navette ferroviaire Dunkerque-Paris

Publié dans l'édition Nord N. 8506 par

Un an après le lancement d’une navette ferroviaire hebdomadaire au départ du terminal des Flandres de Dunkerque et à destination du terminal de Bonneuil-sur-Marne, en région parisienne, Greenmodal (société du groupe CMA CGM, spécialiste du transport intermodal) double la fréquence de circulation. A compter du 10 décembre prochain, l’opérateur de transport combiné Greenmodal positionnera une navette […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Avec un réseau ferré portuaire de plus de 200 km de voies et un trafic de plus de 10 Mt, Dunkerque-Port s’est engagé dans une démarche de massification de ses flux de transports terrestres.

Un an après le lancement d’une navette ferroviaire hebdomadaire au départ du terminal des Flandres de Dunkerque et à destination du terminal de Bonneuil-sur-Marne, en région parisienne, Greenmodal (société du groupe CMA CGM, spécialiste du transport intermodal) double la fréquence de circulation.

A compter du 10 décembre prochain, l’opérateur de transport combiné Greenmodal positionnera une navette bihebdomadaire d’une capacité de 80 EVP (équivalent vingt pieds) entre le port de Dunkerque et le sud-est de la région parisienne.

L’objectif de l’opérateur est de proposer une offre de transport combiné multilignes dédiée aux très nombreux chargeurs présents dans le sud-est de la région parisienne.

Cette nouvelle circulation, ouverte à l’ensemble des opérateurs maritimes, bien cadencée par rapport aux escales de navires-mères touchant le port de Dunkerque et réalisée en «saut de nuit», permettra un départ de Dunkerque chaque lundi soir et mercredi soir pour une mise à disposition à Bonneuil-sur-Marne le mardi matin et le jeudi matin. Elle quittera la région parisienne chaque mardi soir et jeudi soir pour une mise à disposition à Dunkerque chaque mercredi matin et vendredi matin.

Avec un réseau ferré portuaire de plus de 200 km de voies et un trafic de plus de 10 Mt, le port de Dunkerque s’est engagé dans une démarche de massification de ses flux de transports terrestres.

Pour Daniel Deschodt, directeur commercial de Dunkerque-Port, «cette offre constitue assurément une nouvelle étape dans la stratégie d’élargissement de l’hinterland du premier port ferroviaire de France. En effet, parfaitement cadencée avec les services maritimes en place (Asie, Inde, Pakistan, côte ouest de l’Afrique, Maroc, Russie, etc. ), cette navette pourra répondre aux besoins de nombreux chargeurs, consolider le maillage existant et exercer un pouvoir d’attraction pour gagner une nouvelle clientèle».