e-commerce

Ineko, vente de bardages et solutions ossature bois sur le Net

Publié dans l'édition Nord N. 8512 par

«Vis ton rêve et trouve le moyen de le faire» est l’adage de Gonzague Flipo, cogérant aux côtés de Franck Brunet de Ineko, société de vente de bardage en bois directement sur le Net. Après deux ans d’activité, le rêve est devenu réalité. Quels sont les atouts qui justifient ce succès ?

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 Un produit phare. Dans un vaste dépôt de Roubaix, des palettes de red cedar sont rangées en attendant d’être expédiées; ça fleure bon les essences boisées. Le bureau de Gonzague Flipo et de Franck Brunet est loti un peu en hauteur, à l’entrée du local. Il est serti, comme il se doit, de bardage du bois favori des deux négociants. «Le red cedar pousse sur la côte Pacifique du Canada. Nous aimons beaucoup ce matériau, écocertifié PEFC car il est esthétique, possède une faible densité, est stable. Sa couleur oscille entre le brun  et le rose. Il ne présente pas de nœuds, peut être débité en grandes longueurs. Il provient de forêts durablement gérées ce qui garantit sa traçabilité. Nous vendons également en ligne du mélèze de Sibérie et de Finlande, du sapin rouge de Scandinavie et de Sibérie mais le red cedar reste notre produit phare.» Tout un voyage.

 

Des compétences complémentaires. Aujourd’hui, Ineko, contraction de « innovation » et « écologie », fait travailler six personnes sans compter les intervenants extérieurs, menuisiers ou charpentiers qui bénéficient des commandes des clients. La société est passée de zéro à 1 million de CA, de 5 000 € de capital à 40 000 €. Si les deux gérants en sont satisfaits, ils restent humbles. Ces deux amis ont un jour eu envie de cumuler leurs compétences. Gonzague Flipo a travaillé pendant quelques années dans diverses sociétés implantées au Canada, en Afrique, en Europe, tandis que Franck Brunet consolidait ses études par des expériences en communication, en marketing et dans la vente à distance. Sa toute dernière mission professionnelle était exercée dans une société de bardage. Au cours de discussions, tous deux se sont retrouvés sur l’envie commune de devenir des indépendants. Ils se sont lancés dans le challenge de la création, après une étude de marché déjà facilitée par leurs observations mutuelles. Le bardage en bois connaît un certain engouement depuis le Grenelle de l’environnement. Il est écologique, permet de transformer des habitations, est utilisé pour des extensions comme pour la construction de saunas, habille des façades. Il est utilisé autant par des particuliers que par des constructeurs d’immeubles… Le marché s’avère universel.

 

Directement des scieries à l’utilisateur. Le négoce de bois de bardage n’est pas nouveau. Par contre, raccourcir les circuits de vente en passant directement de la scierie à l’utilisateur devient plus original et plus avantageux. «Nous nous sommes rendus directement dans les scieries à Vancouver alors que nous n’avions pas encore développé nos ventes. En France, nous aurions pu être pris pour des fous. Les Canadiens ont apprécié cet état d’esprit un peu frondeur et nous ont fait confiance. Ceci nous permet aujourd’hui d’être un des premiers vendeurs de red cedarComme nous vendons directement de la scierie à l’utilisateur, via Internet, nos prix sont compétitifs et comme nous vendons beaucoup, nos négociations sont plus faciles.» Sur le site se connectent des particuliers qui souhaitent effectuer des travaux personnels  ou des constructeurs tels Nacarat, Vinci, Eiffage. Le site propose non seulement les bois mais aussi tous les accessoires. Des devis sont effectués rapidement ainsi que des plans, sur demande. Des conseils sont prodigués et Ineko mobilise rapidement une équipe de poseurs, si besoin. On est loin des sociétés de vente en ligne virtuelles car des conseillers répondent directement en ligne ou par téléphone. L’atout de cet e-négoce repose sur la vente de produits fiables et sur la disponibilité de techniciens capables de répondre à toute demande et de s’adapter à tout client. Le circuit court direct entre la scierie et Ineko ajoute un avantage économique indéniable.

 

Développement à l’international. Ces qualités ont été reconnues par le réseau Entreprendre Nord qui a mis à l’honneur les deux dirigeants dans sa promotion 2012. «Nous apprécions cette association non seulement pour le prêt d’honneur mais surtout pour la qualité de l’accompagnement. En fait, nous avons été surpris nous-mêmes du développement rapide de notre société et grâce au réseau Entreprendre Nord, nous pouvons prendre de la hauteur et réfléchir à nos nouveaux marchés.» Ce sera un développement à l’international car si les clients de Ineko se trouvent dans toute la France et particulièrement en Corse, dans le Sud, dans la région parisienne, dans les Dom Tom, la Belgique constitue le prochain challenge. Pourquoi aller chercher loin un marché de proximité ?