4L Trophy

Recherche partenaires financiers pour action humanitaire

Publié dans l'édition Nord N. 8512 par

L’édition 2013 de 4L Trophy se déroulera du 14 au 24 février prochains. Morgan et Leslie, deux jeunes Nordistes, y participeront. Ils se préparent activement et sont actuellement à la recherche de sponsors pour boucler leur budget et réaliser au mieux leur action humanitaire.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Leslie Baufre participera à la compétition avec Morgan, son petit ami.

«L’idée de participer à cette course date de quelque temps. Un ami y a participé l’année dernière, il nous a parlé de sa course, présente Morgan Burette. Il s’agit d’une bonne expérience de vie avec en plus un but humanitaire. Nous nous sommes dit : pourquoi pas nous.» En juin dernier, il décide donc avec son amie Leslie Baufre, encore étudiante en BTS agriculture, de franchir le pas et de se préinscrire à la compétition dont le but est d’apporter «deux cartables pleins de fournitures scolaires ou un cartable et un chèque» jusqu’à l’arrivée.
Les jeunes ont ensuite cherché une voiture, qu’ils ont achetée avec leurs économies. Ils ont également commencé à démarcher des entreprises locales, essentiellement des PME et des commerçants qui potentiellement pouvaient les suivre dans cette aventure. «Nous avons finalement acheté deux 4L de type F4 (F4 pour « fourgonnette »). Une première avec un châssis pourri mais un moteur en parfait état et une seconde avec une carrosserie impeccable», poursuivent-ils.
Ils ont ensuite commencé à préparer la voiture et à l’aménager. Morgan a la chance d’avoir un père mécanicien, un avantage lorsqu’on participe à ce genre de compétition. «Ce qui va faire la différence entre les 1 400 équipages qui prendront le départ de la course, c’est la préparation et la fiabilité de la voiture.»

8 200 euros. Leslie et Morgan ont estimé que la participation à cette édition du 4L Trophy leur coûterait un peu plus de 8 200 euros. «Ce montant comprend l’inscription, l’achat et la préparation de la voiture, les péages, l’essence, mais aussi l’assurance, la nourriture et le voyage jusqu’à Poitiers, ville de départ de la course», énumèrent-ils.  
Jusqu’à maintenant, les deux Santois ont investi beaucoup de leur argent personnel pour acheter la voiture et l’équiper, aussi pour payer leur préinscription. «Nous avons trouvé quelques sponsors, dont le gérant de l’entreprise pour laquelle je travaille», souffle le jeune homme, qui a maintenant terminé ses études et qui vient d’être embauché en tant qu’ouvrier paysagiste.
Tous les moyens sont donc bons pour trouver un peu d’argent. C’est ainsi qu’ils ont organisé une vente de stylos griffés 4L Trophy lors de la braderie locale. Ils ont également déjà démarché les petits commerces de Santes. Reste que ce n’est pas encore suffisant et qu’ils sont encore à la recherche d’entreprises disposées à les aider à mener leur projet à son terme. «Nous leur proposons d’afficher leur logo sur notre voiture, pendant toute la durée de la course et aussi après puisque nous avons décidé de conserver le véhicule et de l’utiliser quotidiennement.» 

D.R.

Les deux jeunes Santois cherchent des sponsors pour financer leur voyage. Ils afficheront leur logo sur la carrosserie de la voiture.

Derniers préparatifs. Les deux jeunes ont encore énormément de choses à préparer avant de pouvoir prendre le départ de la course. «Si mécaniquement la voiture est quasiment prête, nous devons encore changer les phares, le pare-choc avant, installer un autoradio et éprouver le véhicule.»
Morgan et Leslie se sont fixé comme objectif de terminer la course et revenir avec la voiture. Cela implique qu’ils parcourent les 6 000 km sans encombre. Pour cela le père de Morgan met les bouchées doubles pour que tout soit prêt en temps et en heure.
Enfin, leur recherche de sponsors n’est pas encore bouclée. Leur tâche n’est pas vraiment facilitée car ils sont en compétition avec des étudiants en école de commerce. «Il y a des équipages avec des budgets illimités. Difficile de lutter contre eux», lance Morgan, sans pour autant se décourager.  
De plus, Leslie et Morgan, travaillant tous les deux, n’ont pas beaucoup de temps pour démarcher des potentiels partenaires. Ils restent cependant ouverts à toutes propositions et aux coups de pouce qu’il est possible de leur donner.

Si vous voulez afficher les couleurs de votre entreprise, sur leur 4L jaune-canari, plus aucune hésitation à avoir. Morgan se tient à votre disposition au 06 21 35 43 22.