Guide des compétences Windustry France Nord-Pas-de-Calais

Regrouper et promouvoir les compétences régionales

Publié dans l'édition Nord N. 8510 par

69 entreprises du territoire, toutes spécialisées dans l’éolien, sont regroupées dans le guide édité par Dunkerque promotion, pilote régional de Windustry France 2.0. Objectif : donner de la visibilité aux savoir-faire régionaux, et décrocher des marchés nationaux et internationaux.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

«Cela fait quelques années que nous entendons parler éolien, ça nous a ouvert des appétits, lançait Michel Delebarre, président de Dunkerque promotion, agence de développement économique du territoire dunkerquois et pilote régional pour le cluster Windustry France 2.0. Nous avons donc eu envie de montrer que, sur notre territoire, nous sommes capables de faire converger beaucoup de savoir-faire industriels dans le domaine de l’éolien.» Le résultat, c’est un guide des compétences lancé il y a quelques semaines par Dunkerque promotion, avec le soutien de la chambre de commerce et d’industrie Côte d’Opale et de la chambre de commerce et d’industrie Nord de France. Repérer les compétences régionales, consigner le tout dans un document synthétique offrant une vision d’ensemble des savoir-faire locaux en éolien off-shore, et révéler aux yeux de tous la capacité du territoire à apporter une solution à tous les niveaux de la chaîne de valeurs de l’éolien (techniques et services), telle est la finalité de ce guide. «Guide qui permet de voir la manière dont nous pouvons compléter nos savoir-faire et tendre vers une réussite industrielle dans un domaine nouveau mais extrêmement porteur», soulignait Michel Delebarre.

Outil pratique pour tous les acteurs de l’éolien. Pour parvenir à cet annuaire, l’agence Dunkerque promotion a lancé une vaste consultation auprès de 800 entreprises implantées en région et issues d’une trentaine de codes NAF différents. Et 69 d’entre elles, PME/PMI et groupes, ont tout de suite saisi l’intérêt de faire partie du mouvement et figurent donc dans la première version du guide. «Mais nul doute que nombreuses seront les entreprises à se raccrocher au projet dans les mois à venir», commentait Francis Leroux, président de la commission industrie de la CCICO. «Avec ce projet, nous avons une extraordinaire opportunité d’impact positif sur la balance commerciale, comme en termes de création d’emploi, renchérissait Jean-Louis Bal,  président du Syndicat des énergies renouvelables (SER). Et nous ne devons pas avoir une vision centrée sur la scène franco-française, nous sommes capables d’être exportateur grâce à notre présence sur l’ensemble de la chaîne de valeurs de l’éolien.» Aboutissement d’une démarche portée par Dunkerque promotion depuis 2010, ce recueil des compétences est une sorte de «base pratique» à destination de l’ensemble des acteurs d’une filière d’avenir (6 GW en France, 10 GW en Allemagne, 25 GW en Grande-Bretagne) dont le marché représente pas moins de 140 milliards d’euros dans les 15 ans à venir. Enfin, la sortie de ce guide amorce les rencontres d’affaires Windustry Nord-Pas-de-Calais que Dunkerque promotion et ses partenaires organiseront dans le courant du 1er semestre 2013.

 

Windustry 2.0 en bref. Le guide des compétences des entreprises industrielles et logistiques de la  région Nord-Pas-de-Calais est un outil qui découle directement de la démarche de Windustry France 2.0. Pilotée en national par le Syndicat des énergies renouvelables, cette démarche a vocation à structurer et stimuler le développement de la filière industrielle de l’éolien en France. Pour y parvenir, les partenaires du projet se sont fixé trois objectifs : accroître la visibilité des entreprises françaises sur le territoire national et à l’étranger, faire émerger en France des clusters éoliens de classe internationale, et enfin disposer d’une expertise scientifique dédiée à l’énergie éolienne. Un plan d’actions accompagne ces objectifs. Celui-ci est basé sur l’identification des savoir-faire, l’accompagnement des acteurs dans leur diversification et leurs démarches commerciales, ainsi que sur la mise en relation sous la bannière Windustry. Le tout doit permettre aux entreprises tricolores de mutualiser leurs forces et compétences pour décrocher des marchés à différentes échelles.