Jean-Pierre Defontaine

Chevalier de l’ordre national de la Légion d’honneur

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8513 par

 C’est sous le patronage de Denis Robin, préfet du Pas-de-Calais, et de Jean-Paul Delevoye, ancien ministre, président du Conseil économique, social et environnemental, que Roland Huguet, membre honoraire du Parlement, président honoraire du conseil général du Pas-de-Calais, a remis les insignes de chevalier dans l’ordre national de la Légion d’honneur à Jean-Pierre Defontaine, conseiller général […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Jean-Pierre Defontaine reçoit des mains de Roland Huguet, président honoraire du conseil général du Pas-de-Calais, les insignes de chevalier de la Légion d’honneur. Puis de gauche à droite : Jean-Paul Delevoye, Daniel Percheron, président du Conseil régional, Jacques Witkowski, secrétaire général de la préfecture du Pas-de-Calais, sous-préfet d'Arras, et Fréderic Leturque, maire d’Arras.

 C’est sous le patronage de Denis Robin, préfet du Pas-de-Calais, et de Jean-Paul Delevoye, ancien ministre, président du Conseil économique, social et environnemental, que Roland Huguet, membre honoraire du Parlement, président honoraire du conseil général du Pas-de-Calais, a remis les insignes de chevalier dans l’ordre national de la Légion d’honneur à Jean-Pierre Defontaine, conseiller général du canton d’Avesnes-le-Comte depuis 2004.

 De l’avis de tous, c’est la juste reconnaissance d’un important investissement au service de différentes collectivités. Né à Mametz dans le Pas-de-Calais, après un  parcours professionnel de directeur commercial, Jean-Pierre Defontaine a occupé de nombreuses fonctions : député de la 1re circonscription du Pas-de-Calais (six mandats de 1978 à 1986 et de 1988 à 2007), conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais de 1986 à 1998, maire d’Hénin-sur-Cojeul de 1983 à 1995, et même conseiller municipal d’Arras de 1995 à 2001.

Footballeur prometteur dans les années 1950, il est resté très attaché au monde footballistique. Ainsi, le récipiendaire a également été président du Racing Club de Lens de 1976 à 1979, puis président d’honneur.