Deuxième soirée Fertel à Saint-Omer

Le thermomètre du dynamisme économique

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8521 par

En novembre 2012, les cinq structures économiques de l’Audomarois – la CCI Grand-Lille, Saint-Omer challenge, Saint-Omer développement, la JCE et la plate-forme ALAI – ont organisé leur 2e soirée Fertel. Un franc succès.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

D.R.

Les 40 récipiendaires

L’objet de ce rassemblement est de présenter aux chefs d’entreprise et aux élus du Pays de Saint-Omer les nouveaux visages de l’économie locale. Entre le 1er juillet 2011 et le 30 juin 2012, ceux qui ont créé, repris une entreprise ou encore transféré leur siège social dans l’Audomarois, ceux qui sont des nouveaux cadres dirigeants ou des professionnels libéraux récemment installés (médecins, notaires, avocats…) peuvent bénéficier d’un coup de projecteur inédit. Encore faut-il qu’ils le désirent. On évalue à 200 les jeunes patrons concernés par cette soirée de promotion ; 40 ont répondu favorablement à cette initiative. Ce nombre serait bien plus conséquent si la Chambre des métiers se joignait à l’événement (artisans, commerçants…).

 Fertel, pourquoi ? Cette appellation a surpris mais elle est entrée dans les mœurs. Cette double syllabe sonne bien, elle sonne clair. Elle est le patronyme d’un imprimeur européen réputé dans la première moitié du XVIIIe siècle. Il est né et mort à Saint-Omer et personne ne le sait ! C’est pour ne pas connaître de nouveaux Fertel que le monde économique met en lumière les nouveaux dirigeants, les futurs talents. Et le Pays de Saint-Omer n’en manque pas !

 Fertel, comment ?

D.R.

Les jeunes musiciens de la soirée.

La soirée Fertel était scindée en deux parties. Avant de présenter les 40 entrepreneurs vedettes, trois tables rondes ont permis de découvrir et valoriser des champions locaux dans trois domaines. Pour la culture, l’écrivain Florence Emptaz, le photographe Carl Peterollf et le musicien Jean-Philippe Vanbeselaert ont présenté leur parcours, leur œuvre et leurs projets.

Le SCRA, le Canoë-Kayak, l’AMGA et le Volant airois sont quatre clubs sportifs qui évoluent au plus haut niveau national : MM. Ruckebusch (rink-hockey), Lalliot (kayak polo), Caron (aérobic) et Catry (badminton) ont présenté, à la deuxième table ronde, les différentes facettes de leur sport plus ou moins connu.

Enfin, la table ronde «économie» a mis en scène Géry Pourbaix, gendre d’André Pecqueur, directeur de la Brasserie de Saint-Omer, Bastien Savreux, jeune directeur des Ets Savreux de Saint-Martin-au-Laërt (il a succédé à son père, il y a deux ans) et Josiane Balistaire, directrice de GL Events, société organisatrice de salons et d’événementiels.

A la suite de cette animation vivante et rythmée, la photo de famille a réuni les 40 Fertel 2012 avec les présidents des associations organisatrices.

Puis, les 300 invités ont rejoint la galerie des Tableaux pour le buffet dans une ambiance très festive. Une belle réussite !