Pépinière privée en développement sur Ravennes-les-Francs

PdeuxA héberge à la carte les créateurs d’entreprise

Publié dans l'édition Nord N. 8520 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

D.R.

Bernard Gorisse, gérant de la Sarl PdeuxA, et son épouse.

 

Que faire d’un bâtiment de 6 000 m2 situé dans la ZA de Ravennes-les-Francs, à la lisière de Bondues et de Tourcoing ? C’est à cette question qu’ont dû répondre Anne-France et Bernard Gorisse quand la société Manubob industrie, qu’ils avaient reprise en 1995 avant de l’adosser en 2005 au groupe Provost qui en a rapidement pris totalement les commandes, s’est délocalisée à Halluin. Sans projet défini, la solution − la création d’une pépinière − est venue des créateurs d’entreprise qu’ils accompagnaient au sein du CJD : «Tu as des bâtiments, une expérience industrielle, un goût pour l’accompagnement…» Sur les conseils de Patrick Delsinne, alors directeur des Ruches du Nord, ils se sont focalisés sur les créateurs sortant de pépinières mais ne sachant où aller. D’où PdeuxA, pépinière deuxième âge, à caractère principalement industriel.

 

La cible. «PdeuxA s’adresse à des créateurs encore confrontés à un développement erratique de leur activité mais qui ont déjà prouvé qu’ils étaient des chefs d’entreprise, que leurs produits se vendaient sur le marché. De 15 actuellement, nous avons l’objectif d’accueillir 40 entreprises d’ici deux ans sur des surfaces allant de 20 à 700 m2.» Lancé en 2006/2007, le développement de cette pépinière a été freiné par les réticences des banques qui, avec la crise de 2008, ont arrêté le financement des travaux d’aménagement du bâtiment, 1 M€. « Mais aujourd’hui, nous avons franchi une étape.»

 

Concept original.  Un bâtiment industriel étant toujours ou trop grand ou trop petit selon le niveau d’activité, PdeuxA s’y est adaptée. «Que vous ayez ou pas de l’activité, un bâtiment c’est toujours une charge fixe très pénalisante pour les entreprises dont le développement est erratique. Elles n’ont jamais la bonne taille. Ici vous ne payez que ce que vous utilisez, explique Bernard Gorisse. Notre principe de base est de variabiliser la surface.»

«Si, normalement, les entreprises ne sont là que pour quatre ans, elles peuvent partir quand elles le veulent, elles ne payent que ce qu’elles consomment, la redevance de base, pas de charges fixes, sur la base d’une convention d’occupation précaire avec préavis de trois mois. Sur le prix au mètre carré, on vise à être en dessous du marché, de l’ordre de 100 €/m2/an en bureaux, 60 € pour les ateliers et 25 € pour les entrepôts hors charges

L’admission dans la pépinière est quasiment automatique pour les créateurs accompagnés par un réseau et sur entretien, pour juger de la qualité du créateur et de son projet pour les autres. «Nous refusons les dossiers en manque de maturité, d’éthique, trop courts sur le projet», confie Bernard Gorisse, tout heureux que «toutes les entreprises présentes aient fait une belle année 2012 avec des progression à deux, voire trois chiffres pour les plus petites».

Présent au forum. «Parlez-moi de votre projet, on vous donnera la surface nécessaire.» PdeuxA sera présent au Forum de l’emploi à Marcq. «Nos clients potentiels sont locaux. Marcq est très dynamique au niveau création et développement d’entreprise. Il faut qu’on y soit, analyse Anne-France Gorisse, et nous y serons à deux titres : comme conseil, et pour expliquer notre concept et ce qu’il peut apporter aux créateurs.»

 Les occupants actuels

 Outre PdeuxA, qui développe une activité d’archivage pour experts-comptables, notaires et avocats dans les 1 500 m2 du sous-sol du bâtiment, la pépinière portée par Anne-France et Bernard Gorisse accueille aujourd’hui une quinzaine d’entreprises.

CréeUP, association qui a pour objectif de sensibiliser et promouvoir la création d’entreprise.

WDI, commerce de gros en textile.

Médiane, agence conseil en stratégie événementielle et hors médias.

Floracos, création et commercialisation de signatures olfactives et de produits cosmétiques naturels.

Gréco, agencement de lieux de vente.

Cy Octo, création de tableaux lumineux pour la décoration et l’agencement d’hôtels, de restaurants et d’appartements privés.

Emdé, création et fabrication d’encadrements et d’objets de décoration.

Bubble Gum (bbG), conception et création d’objets du quotidien, accessoires de mode, objets déco.

IMAG’ in pub, mise en œuvre d’actions de communication et signalétique extérieure, spécialisée dans l’affichage de mobilier urbain, notamment les panneaux déroulants.

Codexad (NetCadeau.com), commercialisation de produits originaux en décoration de la maison, cuisine, high-tech, jeux et jouets, mobilier.

All in Kit, conception et vente de kits thématiques originaux et inédits pour s’initier à des activités ou à des loisirs.

Amadeus, housses pour maisons, jardins, voitures.

Doonya Technologis, commercialisateur de téléphones sur IP.

BistroTruck, service de restauration mobile.