Ouverture de La Vieille Forge à Bambecque

Retour à une cuisine traditionnelle

Publié dans l'édition Nord N. 8520 par

En plus de leur brasserie gastronomique installée en centre-ville de Dunkerque, Donatien et Lenaïc Santy ont fait le pari du cœur des Flandres. Avec La Vieille Forge, ils jouent cette fois la carte de la tradition.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Donatien Santy devant le coin grillades, l'un des points forts de La Vieille Forge.

A 25 ans, Donatien Santy ouvrait son premier restaurant sur la plage de Malo-les-Bains (Dunkerque). Rien de plus logique pour celui qui, formé sur les bancs de l’école hôtelière du Touquet, a prolongé l’expérience dans différents établissements gastronomiques, entre la France, la Belgique et le Luxembourg. Son créneau à Malo : «le fait maison», «de la gastronomie décontractée parce qu’on peut parfaitement manger et se faire plaisir sans que ce soit forcément dans le luxe et guindé», résume l’intéressé. Deux ans de succès plus tard, Donatien Santy abandonne la plage pour reprendre une brasserie en centre-ville de Dunkerque. Il y installe une boutique traiteur, propose des cours de cuisine et développe les prestations chez les particuliers. «Ce qui n’était pas possible à Malo où on n’avait pas la surface pour», explique le gérant. Une fois bien installés, Donatien Santy et son épouse se sont lancés dans un autre projet auquel ils étaient attachés : «développer un établissement plus traditionnel».

 

Ambiance et cuisine de terroir. C’est à Bambecque que le couple a concrétisé cette nouvelle entreprise. «On est venus visiter cet ancien restaurant gastronomique qui était fermé depuis deux ans et on a tout de suite accroché», relate le patron. Belle pierre, cœur des Flandres, un minimum de travaux, du potentiel dans le volume, une quarantaine de couverts pour un établissement à taille humaine : «ça correspondait à ce qu’on cherchait», résume le nouveau propriétaire du lieu. Depuis novembre dernier, La Vieille Forge a donc rouvert ses portes dans une décoration et un agencement réinventés pour que ce soit «ni un estaminet type ni un établissement trop chic». «Notre objectif est de recréer une ambiance, une dynamique dans le village, en proposant une cuisine de terroir accessible», poursuit Donatien Santy.

 

D.R.En famille, entre amis ou pour affaires. La cible de l’établissement : une clientèle familiale, de week-end, mais aussi d’affaires. «On travaille avant tout sur une clientèle locale mais on aimerait récupérer une clientèle belge et lilloise, ce qui est facilité par notre proximité avec les grands axes routiers. Mais c’est une clientèle qui se fidélise dans le temps, il faut donc rester rigoureux dans notre travail.» Pour séduire les gourmands et gourmets du secteur, os à moelle, pain perdu ad hoc, frites au gras de bœuf, mijotés et autres grillades défilent sur la carte. «Tout est fait maison et acheté localement à chaque fois que c’est possible», précise le restaurateur. Des efforts récompensés puisque La Vieille Forge a déjà trouvé son public : «on a créé une ambiance et ça marche déjà très bien le week-end», se félicite celui qui espère que le service du midi rencontrera progressivement le même succès. En attendant que le bouche à oreille fasse son chemin, l’équipe compte sur les premiers retours pour adapter son offre, faire quelques réajustements, «en fonction de ce qui nous plaît et de ce que les gens recherchent», conclut Donatien Santy.

                                                                           

Infos clés

Statut : SARL ILOS

Dirigeant : Donatien et Lenaïc Santy

Création : novembre 2012

Ville : Bambecque (59380)

Effectif : 3 + extras les week-ends

Web : www.la-vieille-forge.com

Siret : 788 891 448 00011

APE : 5610A