Un dispositif de soutien aux entreprises en difficulté.

Un CIP en Artois

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8517 par

La signature d’une convention entre les chambres consulaires, le tribunal de commerce, les professionnels du droit que sont les avocats, ainsi que la profession comptable a eu lieu dans les locaux de la CCI Artois à Arras actant la création d’un CIP, Centre d’information sur la prévention des difficultés des entreprises au niveau de l’Artois. […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

De gauche à droite, les signataires et partenaires du CIP Artois : Gauthier Perthame, président de la Compagnie régionale des commissaires aux comptes de Douai, Bernard Bryselbout, président du Conseil régional de l’ordre des experts-comptables du Nord-Pas-de-Calais, Me Antoine Vasst, bâtonnier de l’ordre des avocats au barreau d’Arras, Me Nathalie Erouart, membre du Conseil de l’ordre des avocats au barreau de Béthune, Jean-Claude Milot, président du tribunal de commerce d’Arras, Edouard Magnaval, président de la CCI Artois, et Christophe Waubant, président de la commission «entreprendre à la CCI».

La signature d’une convention entre les chambres consulaires, le tribunal de commerce, les professionnels du droit que sont les avocats, ainsi que la profession comptable a eu lieu dans les locaux de la CCI Artois à Arras actant la création d’un CIP, Centre d’information sur la prévention des difficultés des entreprises au niveau de l’Artois.

 Ce dispositif existait précédemment sur les secteurs d’Arras et de Béthune-Lens, mais avec des modalités de traitement différentes. Cette initiative de la CCI Artois s’inscrit dans le cadre d’un dispositif global de soutien aux entreprises en difficulté.

Qu’est-ce qu’un CIP ? Dispositif national, le CIP est un lieu d’accueil et d’information dans lequel les dirigeants d’entreprise qui pressentent des difficultés peuvent se rendre en toute confidentialité, sur simple rendez-vous téléphonique, afin de rencontrer un expert-comptable, un avocat ou un ancien juge du tribunal de commerce. Des avis, informations et pistes de solutions leur sont alors apportés par des professionnels neutres et compétents. Des permanences organisées chaque semaine, alternativement sur Arras, Béthune et Lens, soit dans les locaux de la CCI, soit dans ceux de la Chambre de métiers et d’artisanat, permettront réactivité et proximité.

L’enjeu est important. Le dispositif a pour objectif principal de permettre la détection précoce des premiers symptômes de défaillance économique afin d’accroître les chances de redressement de situations préoccupantes. Dans un contexte économique difficile, de nombreuses entreprises sont momentanément ou durablement fragilisées, le nombre de faillites se situant à un niveau élevé. Il apparaît qu’une détection précoce des premiers signes de défaillance réduit considérablement le nombre de fermetures d’entreprises. Aussi, un conseil avisé de la part d’un professionnel peut être déterminant pour aider une entreprise de passer un cap difficile. Un constat s’impose : les chefs d’entreprise qui traversent des difficultés méconnaissent les outils mis à leur disposition.

Un numéro Vert unique pour prendre rendez-vous ou joindre le CIP Artois : 0 800 112 978