80% des grandes entreprises de France implantées en région

Publié dans l'édition Nord N. 8554 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Un poids lourd du tissu productif national. Le Nord-Pas-de-Calais en bonne place dans le classement des régions pour leurs performances en termes d’attractivité. La région bat même un record en province. En effet, c’est en Nord-Pas-de-Calais que les plus grandes entreprises présentes dans l’Hexagone emploient plus de salariés hors Ile-de-France. L’Insee estime à «un peu moins de 244 800» le nombre de salariés employés par les «11 200 établissements régionaux dépendant d’une grande entreprise». Ainsi, un salarié sur trois est employé par une grande entreprise contre près d’un salarié sur quatre en région parisienne. L’Institut de statistiques économiques recentre la notion de l’entreprise autour de l’implantation plutôt que sur la localisation du siège social. Si la région est 1ère en province pour le poids des grosses entreprises relativement à l’emploi, elle se classe 2e pour l’effectif de ces entreprises derrière Rhône-Alpes. L’Insee en a dénombré 200 sur les 250 présentes en France. La redéfinition de la notion d’entreprise a eu pour effet «une concentration accrue du système productif au sein des grandes entreprises», note l’Insee. Ce constat vaut pour toutes les régions mais plus marqué dans le Top 3.

Cette étude de l’Insee rendue publique ce début avril est en diapason avec un rapport sur la compétitivité du Nord-Pas-de-Calais de Nord France Invest, l’agence de promotion de la région auprès des investisseurs étrangers. Ce rapport réalisé par le cabinet Ernst & Young n’est autre qu’une étude comparative des coûts d’exploitation d’un site d’activité. Là également, le Nord-Pas-de-Calais figure dans le Top 3 pour la compétitivité des coûts immobiliers «toutes activités confondues». Selon ce rapport, les coûts sont 14% moins élevés dans le secteur de la logistique et 26% moins dans la production. Les bureaux haut de gamme y coûtent même «50% moins cher que la moyenne de nos concurrents français et européens», affirme-t-on chez Nord France Invest. La région serait aussi plus compétitive pour les salaires «quel que soit le type d’activité et la qualification du poste».

Parmi les grandes entreprises implantées en région, l’Insee note la prédominance de trois secteurs lesquels concentrent 31% des effectifs salariés. Le commerce du détail arrive en tête loin devant les métiers de la finance et les transports. La présence des entreprises de taille intermédiaire (250 à 5 000 salariés et un CA n’excédant pas 43 millions d’€) est moins forte. Sur les 4 650 ETI implantées en France, seules 1 400 sont représentées en région.