François Villeroy de Galhau était à Lille le 30 avril

BNP Paribas engagée aux côtés des entrepreneurs

Publié dans l'édition Nord N. 8556 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

D.R.

François Villeroy de Galhau et Nicolas Draux.


«BNP Paribas est en posture d’offre de crédit. Nous avons un engagement extrêmement fort aux côtés des entrepreneurs, tout bon projet trouve son financement chez BNP Paribas», est venu redire à Lille, le 30 avril, François Villeroy de Galhau, directeur général délégué, invité par Nicolas Draux, directeur régional Nord de France, à venir prendre le pouls du dispositif qui permet à l’établissement et à ses clients de «traverser la crise». Le dispositif mis en place est conséquent : un centre d’affaires Nord de France à Euralille, en attente d’emménagement à Marcq-en-Barœul, pour les entreprises de plus de 7,5 M€ de chiffre d’affaires ; quatre groupes d’agences à Lille, Valenciennes, Dunkerque et Arras ; le tout renforcé par quatre Maisons des entrepreneursalliant expertises entreprises et banque privée et patrimoniale à Lille, Valenciennes, Arras et Boulogne-sur-Mer. «C’est un dispositif qui fonctionne», s’est félicité le DG délégué en prenant l’exemple de la Maison des entrepreneurs de Lille. «En 18 mois, elle a réalisé 250 entrées en relations supplémentaires et son effectif passera de 12 à 16 collaborateurs

Si, à fin mars (France entière et toutes banques), les encours de crédit ont crû de 1,5% − «moins que par le passé, mais en évolution positive et plus que la croissance économique, à parité avec l’Allemagne» −, François Villeroy de Galhau, convaincu de la pertinence du modèle de banque universelle (alliant activités de banque de détail et de banque de financement et d’investissement, et assorti d’une gestion des risques «maîtrisée et gérée dans la durée»), a, pour illustrer que «toutes (ses) équipes se battent pour être le plus dynamiques possible», indiqué que «BNP Paribas était à fin février sur une progression de 2,1% des encours pour les TPE/PME  sur un an». BNP Paribas région Nord a fait mieux avec des encours de crédit d’investissement et de financement en hausse de 6,2% à fin mars et de crédit de fonctionnement en baisse de 13% pour les grandes entreprises, conséquence d’un phénomène de désintermédiation qui a vu nombre d’émissions d’emprunts obligataires, mais en hausse de 6,5% pour les PME. «Notre moteur dans la région fonctionne bien», s’est réjoui Nicolas Draux en indiquant que 36 entreprises de la région avaient bénéficié du dispositif «Bank for Corporates in Europe», ce réseau de 130 centres d’affaires répartis dans 24 pays européens, «un véritable atout de proximité pour nos clients». Une organisation qui a encore été renforcée début janvier par un pôle « innovation » de trois collaborateurs à même d’accompagner les porteurs de projet dans l’écosystème de l’innovation en Nord-Pas-de-Calais, et par le lancement le 16 mai d’une banque digitale BNP Paribas à l’échelon européen cette fois. Quand BNP Paribas fait feu de tout bois…