Art et culture en ruralité

Bourbourg inaugure un nouvel équipement

Publié dans l'édition Nord N. 8556 par

Six ans après l’installation dans l’église Saint-Jean-Baptiste de Bourbourg de l’œuvre contemporaine Chœur de lumière de l’artiste anglais Sir Anthony Caro, le Centre d’interprétation des arts et de la culture (CIACE) a ouvert ses portes le 3 mai dernier.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

CAPresse 2013

L’artiste Anthony Caro devant le Centre d’interprétation des arts et de la culture.

 

Aménagé dans la Halle-aux-Poissons, ce nouvel espace, pensé comme un lieu de découvertes et d’échanges ouvert au grand public, proposera de nombreuses actions et activités autour d’une programmation culturelle variée et originale, mêlant différentes disciplines artistiques (arts plastiques, musique, danse, photographie, dessin, peinture, vidéo…).  Des expositions temporaires, des rencontres, des lectures, des conférences, des résidences d’artistes mais également des ateliers de pratiques artistiques y seront proposés tout au long de l’année. En atteste l’engouement de Chantal Athané, chef de projet «Caro», dans la présentation des programmes. Un vrai travail de réseau a été entamé dans les domaines culturel, touristique, économique. «Nous allons développer des actions de mécénat, travailler sur l’écotourisme, bâtir des produits clés en main, explique la jeune femme. Un gros travail de réappropriation de l’œuvre d’Anthony Caro sera également engagé auprès des écoles. Nous pouvons déjà envisager la création de BD, d’œuvres de fiction, de fables… Nous organiserons avec les élèves, en fin d’année, une exposition dont ils seront les médiateurs.» Au cœur des enjeux liés à l’accès à l’art au plus grand nombre, le Sivom de l’Aa accompagne aujourd’hui la ville de Bourbourg dans la valorisation de la plus importante commande publique de ces 20 dernières années à travers l’œuvre Chœur de lumière.

 

Une étape de Dunkerque, Capitale régionale de la culture. Réalisée en 2008 par Anthony Caro, cette œuvre, composée d’un ensemble de 15 sculptures, est présentée dans le chœur gothique de l’église Saint-Jean-Baptiste de Bourbourg. «Le 11 octobre 2008 : ce jour qui a bouleversé nos vies », a déclaré, ému, Anthony Caro, présent lors de l’inauguration du CIAC. C’est dans la perspective du développement culturel et touristique de son territoire autour de cette œuvre exceptionnelle que le Sivom de l’Aa a aménagé ce nouveau lieu. Dans la commune de Bourbourg, le Sivom de l’Aa a été le maître d’ouvrage de plusieurs projets à vocation culturelle et touristique. On peut noter à son actif l’installation donc de Chœur de lumière, la restauration du podium de l’autel de l’église Saint-Jean-Baptiste et la rénovation du carillon. L’aménagement du CIAC est réalisé dans le cadre de Dunkerque 2013, Capitale régionale de la culture. Le coût global du projet est estimé à 2 035 000 euros, répartis à hauteur de 440 455 euros pour l’Etat, 310 000 euros pour le Conseil régional, 200 000 euros pour la communauté urbaine de Dunkerque associée à la Région Nord-Pas-de-Calais dans le cadre de Dunkerque 2013, 54 000 euros pour le conseil général du Nord et 1 030 989 euros pour le Sivom de l’Aa.