A Boeschepe, programme eurorégional événementiel

La Flandre célèbre la géographie d’Utrecht

Publié dans l'édition Nord N. 8548 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 Cela commence par un sketch qui tourne en ridicule les Flamands, les Français, les Wallons et les Néerlandais. Dans la salle municipale de Boeschepe, une centaine de personnes venues des Flandres : acteurs d’opérations transfrontalières, fonctionnaires des collectivités, agents consulaires ou élus. De Dunkerque à Tournai, le long de la ligne des places fortes de Furnes, d’Ypres, de Menen ou encore de Lille, la frontière est désormais stable. Son tricentenaire mettra en lumière toutes les facettes d’un thème qui a fait rire et pleurer. Les objectifs du programme européen, qui se déclinent à travers les actions culturelles des collectivités territoriales, sont nombreux : «réfléchir à la notion de frontière et valoriser la culture transfrontalière, attiser la curiosité des Belges et des Français sur la culture de l’autre, mettre les acteurs culturels des régions transfrontalières en relation par des initiatives locales». Travailler ensemble passe aussi par la création d’un calendrier événementiel collectif pour éviter que ne se télescopent les différentes activités.

Les deux Eurométropoles collaborent sur le transfrontalier. Une foule d’animations culturelles est prévue toute l’année 2013 : spectacle à Bailleul et Poperinge, ballades littéraires, théâtrales et artistiques au deux Wervicq, Halluin et Menen, visites des postes frontières… Les deux Eurométropoles ont travaillé de concert pour bénéficier au mieux des fonds Interreg. Le GECT central (Lille/Courtrai) et littoral (Côte d’Opale/West Vlaanderen), à travers notamment Dunkerque, Capitale régionale de la culture en 2013, s’est inscrit dans ce programme dès 2007 ; 138 millions d’euros ont été injectés par l’Union européenne sur un territoire de 62 000 km² comprenant 10,5 millions d’habitants. L’ensemble du volet eurorégional de ce programme au large périmètre fonctionne sur un budget total de 1,2 million d’euros. Les intercommunalités y apportent 330 000 euros ; le département du Nord et la province de Flandres contribuent à hauteur de 830 000 euros. Dans ces enveloppes sont ventilés les financements européens. «C’est la dernière fois que des fonds de ce programme sont affectés à la culture», se désole cependant Françoise Polnecq, vice-présidente du conseil général du Nord chargée de la culture.

CAPresse 2013

Une centaine d’acteurs du programme européen Interreg étaient réunis, le 11 avril dernier, pour le lancement des célébrations autour du 300e anniversaire du traité d’Utrecht.