Les 40 ans de l’AUDRSO

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8553 par

Conçue par Raymond Sénellart, maire de Saint-Omer, il y a 40 ans, l’Agence d’Urbanisme et de Développement de la Région de Saint-Omer faillit disparaître. A l’aube du 3ème millénaire, elle connaît un rayonnement régional et même national. Rencontre.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

La Gazette Nord-Pas-de-Calais. Monsieur le président, à nouveau, les feux de l’actualité sont braqués sur l’AUDRSO…

Joël Duquénoy. En effet, le guide « ville numérique durable » va sortir très prochainement. L’objectif n’est pas de mettre en avant l’Agence mais de partager notre expérience dans le domaine du numérique. C’est un secteur où nous sommes moteur au niveau national et, personnellement, j’anime la mission numérique de la FNAU (fédération nationale des agences d’urbanisme).

Le numérique est  un sujet innovant pour une agence d’urbanisme ?

Incontestablement. Ça l’est aussi pour tout l’Audomarois. Notre région doit s’adapter à la révolution numérique. Investir dans le numérique est un argument décisif de l’attractivité du territoire.

Quels autres sujets innovants l’Agence a-t-elle initiés ?

Pour le compte du Pays de Saint-Omer, l’Agence porte l’expérimentation des véhicules électriques. C’est une démarche unique ; au-delà du déploiement des infrastructures, il s’agit du développement des services de mobilité électrique en milieu périurbain et rural.

Autre action novatrice, la démarche «Pays d’Art et d’Histoire». C’est le seul exemple en France où un tel dossier est porté par une agence d’urbanisme. En fait, le leitmotiv de l’AUDRSO se résume à deux formules : être innovant, être audacieux. C’est pourquoi nous bénéficions de la reconnaissance et de l’intérêt d’un nombre croissant de partenaires. C’est pourquoi le modèle construit en 10 ans s’exporte dans de nombreuses intercommunalités.

Quel est ce modèle ?

Il y a 10 ans, l’Agence a décidé de promouvoir le développement qualitatif du Pays et d’apporter des services nouveaux à la population. Le contexte territorial est favorable à l’initiative : pas de crispation politique, une bonne entente entre les mondes économique et politique. La gouvernance présente en Pays de Saint-Omer est un atout fondamental.

Où et comment s’exporte-t-il ?

Le réseau de la FNAU au sein de laquelle notre agence est reconnue contribue à diffuser ce «modèle audomarois». A travers les réunions des directeurs, dans les différents clubs thématiques, lors des réunions annuelles, ce modèle interpelle et inspire les autres agences. En Région Nord-Pas-de-Calais par des groupes de travail inter-agences. En France, via la FNAU mais encore par l’intervention des chargés d’études dans les formations universitaires.

Au niveau européen, cette diffusion s’opère par l’entremise de groupements de coopération transfrontalière. A l’international, l’AUDRSO accompagne les collectivités qui le souhaitent…

 

ML

Château Lutun, siège de l'agence.