Éditeur de solutions pour le développement des RH

«Les ressources humaines représentent une clé de la pérennisation d’une entreprise»

Publié dans l'édition Nord N. 8548 par

Depuis sa création en 2007, Temhs a séduit bon nombre d’entrepreneurs. Avec une croissance de 50% en 2012, la société désormais tourquennoise affiche de nouvelles ambitions : augmenter ses parts de marché, renforcer sa relation client et développer la démarche responsabilité sociale d’entreprise.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Tehms

L'équipe de Tehms doit se renforcer avec des consultants RH sur toute la France pour un meilleur rayonnement national et international.

L’initiative est partie d’une création d’entreprise entre frère et sœur − Ingrid et Frédéric Eeckhout − : elle, experte en gestion des compétences ; lui, développeur d’outils informatiques. Ce duo complémentaire a décidé de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale afin de répondre aux enjeux des sociétés, l’objectif étant de mutualiser l’innovation technologique et la problématique des ressources humaines, en conservant la notion de «l’humain» au cœur de son développement.

Syriel, la solution logicielle qui fait sa force. En proposant un service complet d’accompagnement RH, avec sa solution logicielle Syriel sur mesure, Tehms (Talent équipe homme management solution) favorise ainsi l’alliance entre l’épanouissement des salariés et le développement économique des entreprises, quels que soient leur taille, leur secteur d’activité, leur budget et leur dimension nationale ou internationale. «Cet outil gère le pilotage des ressources humaines et la dématérialisation des entretiens, établit la gestion administrative comme les contrats, la gestion prévisionnelle des compétences, la gestion de carrières comme la mobilité et la gestion de formation tel que le suivi. Il met aussi en avant les progrès des collaborateurs», expose Emilie Nieborak, en poste dès la création de l’entreprise et manager développement commerciale depuis trois ans. Au-delà de ces aspects, la solution représente une valeur ajoutée pour l’entreprise également en termes de gain de temps et de communication. Charlotte Mormentyn, DRH de la société NutriPack, groupe Proplast, explique son engouement pour ce service : «Syriel nous apporte un gain de temps et d’efficacité impressionnant. (…) La solution nous permet de travailler directement les polyvalences de nos talents en mobilisant les collaborateurs et managers. L’équipe de Tehms nous apporte son expertise pour mener à bien notre projet et représente donc un partenaire dans notre développement.  Et d’ajouter : «Nous sommes actuellement 360 personnes (…) avec une perspective de déploiement à l’international. Autant dire que les solutions de Tehms nous suivent dans le temps.» La formation est aussi un volet important apporté par Tehms. «Syriel nous a permis de gagner en réactivité afin de garantir l’efficacité de nos formations et de notre organisation. De plus, Syriel est simple et rapide d’utilisation, ce qui facilite l’application pour les magasins, d’où un gain de temps pour nos 350 enseignes», souligne, quant à elle, Hélène Bonvoisin, responsable formation au sein de Nocibé. Puis, afin de compléter ses compétences, Tehms collabore depuis 2011 avec la société Lefebvre software, éditeur de logiciels spécialisés dans les applications de paie et de gestion financière.

Des services adaptés aux petites entreprises. Si les solutions de Tehms étaient auparavant dédiées aux entreprises de plus de 250 collaborateurs, l’éditeur de logiciels propose, depuis deux ans, de nouveaux services en ligne élargis aux PME-TPE. «Au début de sa conception, le logiciel était principalement basé sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC). Puis, il a connu depuis de belles évolutions. Aujourd’hui, nous proposons, en complément du logiciel Syriel (sur mesure), un système à la carte plus adapté aux petites entreprises mais qui reprend une partie des différents modules déjà existants, explique Emilie Nieborak. Les petites entreprises n’ont pas besoin de supports très précis. Elles font souvent appel à nos services pour le strict minimum, en d’autres termes pour le support légal.» Innovantes, ces solutions préparamétrées en service «On Demand» répondent aux critères d’exigences du client. «L’objectif est de respecter la philosophie de  l’entreprise. (…) La solution peut être utilisée comme un outil de partage. L’entreprise est libre de rendre visible ou non la solution Syriel à l’ensemble de ses collaborateurs et salariés, insiste-elle. Le client bénéficie d’une facturation à la carte et ce modèle reste compatible avec l’autre solution, si ses besoins évoluent. C’est un service qui n’est pas forcément onéreux. Le volet gestion des entretiens annuels ne coûte que 8 euros par collaborateur à l’année. Quant aux grands comptes qui désirent utiliser l’ensemble des services, ils peuvent débourser 40 000 euros… Un montant qui reste le panier moyen mais qui peut aller bien au-delà.» Tehms fédère depuis ses débuts une cinquantaine d’entreprises (Socotec, Nocibé, Leroy Merlin, Provost…) autour de services qu’elle a étoffés au fil des années, ainsi que sa cible clientèle. «Les ressources humaines représentent une clé de la pérennisation d’une entreprise, qu’elle soit grande ou petite, avec comme seul créneau l’optimisation», appuie Emilie Nieborak. Quant à la fidélisation, c’est l’un des objectifs de Tehms avec, entre autres, la création en 2011 du Club des utilisateurs.

Un renforcement sur le terrain. L’équipe, forte de huit salariés, envisage d’étendre son réseau et d’accélérer son rayonnement national et international. « Le logiciel est d’ailleurs pour l’instant traduit en six langues », indique la jeune manager. Mais Tehms, qui affiche un chiffre d’affaires de 800 000 euros et une croissance de 50% l’année passée, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Déjà bien implantée dans la région, la société a pour objectif d’optimiser son activité par le biais d’un réseau de consultants RH et de revendeurs, renforcé sur l’ensemble du territoire français. Elle innove également avec une démarche responsabilité sociale d’entreprise, identifiée comme levier de compétitivité. Une nouvelle orientation qui devient aujourd’hui un réel critère de différentiation. «La RSE est un atout sur le plan du développement durable et sur la notion du bien-être au travail. Tehms vise d’ailleurs le Trophée de l’économie responsable, par le bais du Réseau Alliance», confie la jeune femme. La société peut déjà se targuer d’avoir obtenu un florilège de prix. Reconnue par les acteurs d’accompagnement d’entreprises et d’innovation, elle a été soutenue au départ par LMI, Nord entreprendre et Total pour un montant de 84 000 euros. Une aubaine qui lui a ouvert de nombreuses portes et qui lui a permis de se consolider.