Fermeture des sites militaires

L’Etat aide à la reconversion par l’innovation

Publié dans l'édition Nord N. 8554 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

La commission du fonds national pour les restructurations de défense (FRED), tenue fin mars à Paris, a soutenu neuf projets d’aides aux entreprises présentés pour la région Nord-Pas-de-Calais pour un montant total de 714 500 € pour 2013. L’Etat, par ce fonds dédié du ministère de la Défense, soutient directement les entreprises locales sur les territoires où les sites militaires ont cessé leur activité. De juillet 2010 à mars 2013, plus de 10 M€ ont été attribués à 85 projets de création ou de développement d’entreprises et à la création de 2 070 emplois dans le Cambrésis, l’Artois et le Valenciennois.
Ces entreprises interviennent dans des secteurs d’activités aussi variés que le BTP, le textile, l’agroalimentaire, la mécanique, l’informatique ou les services. Cette aide financière de l’Etat permet le maintien de savoir-faire et de compétences en contribuant prioritairement au développement de l’innovation.

Compensation. La région a bénéficié d’une part importante des financements nationaux liés aux contrats soutenus par le FRED, signe de dynamisme économique et de capacité d’innovation des territoires concernés dans un contexte socio-économique difficile. Le délégué régional aux restructurations de défense a mobilisé les acteurs économiques locaux, les chambres consulaires, les organismes de développement, le MEDEF, les collectivités et les entreprises pour faire émerger et accompagner par le FRED ces nombreux projets.
Le plan national de restructuration de la Défense 2008 –2015 a conduit à la fermeture du 601e régiment de circulation routière d’Arras, de la base aérienne de Cambrai-Epinoy et du bureau du service national de Valenciennes.