Vallourec à Aulnoye-Aymeries

L’extension du centre de recherche est en vue

Publié dans l'édition Nord N. 8554 par

En février, en marge d’un conseil municipal, le maire d’Aulnoye-Aymeries, Bernard Baudoux, a annoncé que Vallourec allait investir dans le centre de recherche et développement local et créer une centaine d’emplois. L’extension doit se faire rue de Leval, sur un site du groupe où l’on observe actuellement des jardins ouvriers. Si Aulnoye est l’un des […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Le centre de recherches d’Aulnoye emploie actuellement 160 personnes. L’extension devrait être terminée fin 2015, après deux ans de travaux.

En février, en marge d’un conseil municipal, le maire d’Aulnoye-Aymeries, Bernard Baudoux, a annoncé que Vallourec allait investir dans le centre de recherche et développement local et créer une centaine d’emplois. L’extension doit se faire rue de Leval, sur un site du groupe où l’on observe actuellement des jardins ouvriers.

Si Aulnoye est l’un des sites de production de Vallourec, c’est aussi l’un des cinq (bientôt six) centres de recherche du groupe dans le monde. Selon son site internet, le «Vallourec Research Aulnoye, centre de recherche historique du Groupe, concentre ses efforts sur les alliages et les nouvelles nuances d’acier qui améliorent la résistance et le poids des tubes destinés à l’industrie pétrolière ou aux applications mécaniques…».

Rappelons que les origines du groupe remontent aux années 1890, lorsque plusieurs sociétés, qualifiées de «fondatrices», ont été créées autour du procédé de laminage des tubes en acier sans soudure mis au point par les frères allemands Mannesmann. Le nom Vallourec date, lui, des années 30 et rappelle les noms des sites réunis à l’époque : Valenciennes, Louvroil et Recquignies. En 2007, dans la Sambre, Vallourec représentait environ 1 500 emplois. L’entrée du groupe dans le CAC 40  date de fin 2006.

Du côté de la communication parisienne, on précise que l’investissement vise à répondre à une «demande accrue de qualifier les gammes de produits aux nouvelles normes et conditions de puits les plus extrêmes par des tests grandeur nature». Selon elle, les travaux devraient commencer fin 2013 et se poursuivre jusque fin 2015. Ce projet devrait effectivement générer la création de 100 postes à horizon 2015/2016. Le centre de R&D VAM®* d’Aulnoye-Aymeries emploie actuellement 160 personnes.

*VAM® est une marque (de joint) du groupe Vallourec.