Elle ouvre une ligne Lille-Bâle-Mulhouse

Twin Jet veut séduire la clientèle d’affaires du Nord

Publié dans l'édition Nord N. 8550 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Photo TwinJet 1 ou 2

D.R.

Yvan Hervé, directeur général adjoint affaires commerciales, et Vincent Courtois, responsable commercial de Twin Jet.

D.R.

 

«Nous pensons qu’il y a un marché entre 10 000 et 11 000 passagers exclusivement d’affaires entre Lille et Bâle-Mulhouse et c’est dans notre business model que de participer au désenclavement et au développement des régions. On se situe sur notre niche des petites radiales d’1 heure 15 à 1 heure 20 de transport.» Un juste retour des choses pour une ligne sur laquelle a opéré l’ancienne Air inter jusqu’en 2002. Les analyses et études refaites, avec notamment l’aéroport de Lille-Lesquin, ont donc convaincu Twin Jet de l’intérêt d’une relance.

Twin Jet, cela vous dit ? Cette compagnie régionale s’est fait une spécialité des lignes à forte typologie «affaires». Aujourd’hui, Twin Jet, c’est 12 lignes régulières, 12 000 heures de vol par an, 10 Beechcraft 1900 D de 19 places en flotte, 62 000 passagers transportés par an, un chiffre d’affaires 2012 de 28 M€, 80 personnes, 6 bases régionales dont la dernière-née, Lille.

Outre un service à la place offert, des sièges en cuir, la présence d’un personnel commercial de bord, des programmes de fidélisation avec carte d’abonnement et participation au programme Flying Blue, la compagnie se targue d’indices de ponctualité de 99,2% et de régularité de 99,7%. Conformément à son business model qui s’appuie en priorité sur le segment affaires, Twin Jet propose donc des horaires qui permettent un aller-retour dans la journée et donc une journée de travail complète.  Les départs de Lille se font à 7h pour une arrivée à 8h20 du lundi au jeudi et à 19h45 pour une arrivée à 19h05 du lundi au vendredi, les départs de Bâle-Mulhouse s’effectuant respectivement à 8h50 et 19h35 pour une arrivée à Lille à 10h10 et 20h55.

Sur le plan tarifaire, la grille s’échelonne selon le degré d’anticipation (j -30, -15, -7) de 293 € à 757 € tout compris en plein tarif. Des tarifs typologiques (jeunes, seniors, familles) sont à l’étude et les auto-entrepreneurs bénéficient de 40% de réduction sur le plein tarif.

Cette offre devrait séduire une clientèle essentiellement nordiste, mais aussi belge, intéressée qui par les activités développées en Suisse, telle Eurasanté par la filière pharmaceutique présente à Bâle et jusqu’à Zurich et Berne, qui par celles développées côté français, qu’il s’agisse de la mécanique, de l’automobile, des services, de la haute technologie ou encore de la distribution.

Sur le moyen long terme, Twin Jet ne s’interdit pas de développements potentiels avec le même avion sur une ligne en milieu de journée, avec un second avion sur une ligne à créer sur la façade Atlantique. «On a ici un potentiel qui est extraordinaire.»