Salon du livre d’expression populaire

Une centaine d’auteurs pour de nombreux visiteurs à Arras

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8555 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

De nombreux visiteurs ont déambulé dans un espace compris entre le quartier des Arts, avec sa place du théâtre et l’hôtel de Guînes, la place de la Vacquerie, où était installé un chapiteau géant pour les auteurs et le camion du conseil général du Pas-de-Calais, et la cour de l’hôtel de ville. Il fallait faire la queue pour obtenir une dédicace, une partie du chapiteau étant consacrée aux dessinateurs de bandes dessinées. Les rues adjacentes ont hébergé une braderie où chacun pouvait trouver sa lecture préférée ou compléter sa collection de BD. Le musée avec son labyrinthe végétal dans la cour de l’abbaye Saint-Vaast participait à la fête en étant également ouvert au public. Comme chaque année, l’hôtel de Guînes accueillait le pôle enfants et jeunesse.

 

D.R.

Un espace d’expositions était ouvert sous chapiteau.

Un salon littéraire enrichissant et complet. Une centaine d’auteurs, une quarantaine d’éditeurs et des exposants en littérature pour la jeunesse étaient présents au rendez-vous annuel de ce salon auquel se mêlaient concerts, animations, spectacles, représentations théâtrales, débats, lectures, rencontres, projections, messages littéraires, etc. Pour mémoire, Colères du présent est une association loi 1901 qui a pour but de promouvoir l’écriture et la littérature d’expression populaire par l’organisation de manifestations culturelles, et de lutter contre l’exclusion culturelle en faisant lire les publics les plus éloignés de la lecture.