A Dunkerque, l’IRENI se dote d’un nouveau bâtiment

Publié dans l'édition Nord N. 8564 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

CAPresse 2013Michel Delebarre, sénateur-maire de Dunkerque et Roger Durand (à gauche), président de l’Ulco devant le chantier du futur laboratoire centrale de l’IRENI à Dunkerque.

 

Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS), l’Institut de Recherche en Environnement Industriel (IRENI) regroupe 5 universités (Ulco, Mines de Douai, Ust de Lille, Artois…) et a pris son envol dans le cadre du Contrat de Plan Etat Région de 2000-2006. Le projet de construction d’un laboratoire central doit donner aux chercheurs l’opportunité de fédérer leurs travaux dans un lieu plus proche des entreprises et sur des thématiques qui les intéressent directement : la qualité de l’Air, les impacts sanitaires induits, les impacts socio-économiques et juridiques. Avec ce bâtiment, Dunkerque conserve l’avantage dans la capitalisation des savoir-faire de la recherche dans l’environnement industriel entre autre avec une chambre de simulation atmosphérique de 9 mètres cubes en inox. Le nouveau bâtiment aura coûté 7 millions d’euros également répartis entre les partenaires ; l’état, le Feder et le Conseil général du Nord pour 1 million chacun. La région (1,1 million) et la Communauté Urbaine (2,9 millions) terminant le financement. Le 7 juin dernier, la première pierre a été posée par Michel Delebarre, sénateur-maire de Dunkerque, et Roger Durand, président de l’Ulco.