Aux Pays-Bas, Grande-Synthe a rendez-vous avec l’urbanisme durable

Publié dans l'édition Nord N. 8562 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 La ville de Grande-Synthe s’est rendue aux Pays-Bas les 30 mai et 6 juin derniers pour visiter l’écoquartier Eva-Lanxmeer, dans la commune de Culemborg. Engagée dans une démarche volontaire de transition énergétique, la ville réfléchit en effet au devenir durable du quartier du Bas-Roch. «Grande-Synthe souhaite un quartier où l’architecture est en harmonie avec des zones vertes», explique son maire, Damien Carême. Dans l’église protestante qui accueille la réunion, Marleen Kaptein, porte-parole des habitants, dévoile le principe premier : «Un meilleur environnement commence avec vous, citoyens !» Le ton est donné. Les objectifs fixés en termes de gestion des déchets ou d’énergie sont atteints grâce à l’implication des habitants et aux solutions écologiques adaptées au milieu. Le quartier est né par l’implication croisée des instances politiques (gouvernement, province, commune). L’écoquartier repose sur trois piliers : un minimum de 300 logements, bureaux et petites entreprises, une ferme urbaine et une gestion appropriée de l’eau. Après dix ans d’existence, le bilan satisfait Marleen Kaptein : «Avoir de l’influence et prendre des responsabilités pour son environnement enrichit la qualité de vie.» L’urbanisme durable repose sur le mode de vie de ses habitants qui visent l’autonomie à recycler localement et le développement des systèmes autonomes. L’exemple de la gestion de l’eau est parlant. «En augmentant la capacité d’absorption du site grâce aux bassins de récupération des eaux pluviales des toitures et aux noues de récupération des eaux pluviales des rues, on minimise les revêtements imperméables,explique la porte-parole. Puis on sépare les eaux grises (lavages) et les eaux noires (toilettes). Les premières seront purifiées par filtres hélophytes (roseaux) et les secondes par des installations biogaz comme pour les déchets verts.» La conclusion est sans appel : les égouts communaux sont devenus inutiles…

 

CAPresse 2013

Visite synthoise dans l’écoquartier Eva-Lanxmeer aux Pays-Bas.